TV

Le secret d’Elise, TF1 se lance dans la Ghost Story enfantine…

le-secret-d-elise-tf1

Nous sommes en 2013 : un jeune couple s’installe dans une belle maison provençale hantée par le fantôme d’une petite fille, morte en 1969 dans d’étranges circonstances. En 1986, une autre famille habite cette même maison et est confrontée à l’inquiétante amitié entre leur fille et le fantôme. Que s’est-il vraiment passé en 1969, comment Elise a-t-elle pu se noyer ? Sa mère ne se contente pas de la thèse accidentelle… Trois familles, trois époques, un mystère : Le secret d’Elise est une série sur la famille et le couple à la narration originale : les séquences d’aujourd’hui, de 1986 et de 1969 sont habilement entremêlées, sans que jamais le spectateur ne perde le fil.

Je n’ai pas vu ni la série anglaise et américaine dont « le secret d’Elise » est l’adaptation. Certains diront du coup que cela faussera mon jugement de départ et c’est peut-être vrai. Mais n’empêche que l’idée de voir TF1 se lancer dans quelque chose d’un poil plus complexe en termes de narrations qu’un camping paradis ou Joséphine Ange Gardien me laissait perplexe. Je pensais que le simple fait de sans cesse naviguer entre trois époques se répondant les unes aux autres allait causer la perte de l’histoire. J’avais tort, car a ma grande surprise et pour ce premier épisode (je n’ai pas encore vu les 5 autres) la mayonnaise prend bien. On pense commencer à deviner certains twists autour de l’histoire de « le secret d’Elise », mais cela n’empêche pas de se laisser plus ou moins emporter. Non, le scénario n’a rien d’horrible ou véritablement effrayant, « le secret d’Elise » essaye de mélanger pour ce 1er épisode et ce avec plus ou moins de succès un thriller, un drame familial et une ambiance de ghost story creepy digne d’une série anglaise justement. Normal, me direz vous vu la source. Est-ce que ce premier épisode de « le secret d’Elise » montre que TF1 va sur la bonne voie ? Il y a encore des défauts et parfois la réalisation est un peu cheap, mais l’ambition de départ à savoir créer une narration évoluant d’une époque à l’autre de façon fluide et passant d’un personnage enfant à sa version adulte d’une scène à la suivante fonctionne. Ce premier épisode pose les bases et contours concernant tous les personnages majeurs de la série sans jamais vraiment commettre de fautes de rythmes. On se laisse facilement emporter et l’on a assez vite envie de savoir la suite. Il faudrait que je découvre l’original pour avoir un point de comparaison plus large désormais. Mais quoi qu’il en soit copycat ou pas, ce « le secret d’Elise » est une assez bonne surprise qui pour cette ouverture tient ses promesses. Ce qui est déjà une bonne chose. Attendons la suite désormais.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply