Les news

Le Joker et le DCEU, l’histoire d’une haine féroce…

[podcast_subscribe id="31141"]

Le Joker aurait du être une des pièces maitresses de l’univers DC au cinéma. Mais contre attente le studio ne sait pas quoi faire du persnnage…

Le Joker est un personnage mythique de chez DC et même si je fais partie des rares qui détestent la version de Jack Nicholson, adore celle d’Heath Ledger, ne déteste pas Jarod Leto… je n’arrive pas le moins du monde à comprendre la logique qui anime DC en mettant en chantier deux films autour du Joker. Un avec Jarod Leto sorte de continuation des aventures du personnage dans le DCEU. J’ai envie de dire pourquoi pas après tout… et si l’on se réfère à toutes les scènes coupées le concernant dans Suicide Squad, je pense qu’il y a déjà un film… Mais là où les choses se compliquent, c’est avec celui de Todd Phillips qui se déroulera en dehors du DCEU et verra le némesis de Batman prendre le visage de Joaquin Phoenix. Faire des épisodes « standalone » est courant dans le monde des comics, j’ai envie de dire du coup : why not ? Mais dans le cas du DCEU, cela prend des allures de coup de poker du désespoir les concernant. À part Aquaman (en approche) et Wonder Woman qui a déjà fait ses preuves, l’empire DC au cinéma repose sur des fondations totalement incertaines.

Et le fait de dédoubler le Joker dans deux films (avec deux acteurs différents), montre une fois de plus combien la Warner est en roue libre dans la gestion de son univers. Enfin, le mot panique semble plus logique. DC possède ici est un personnage incroyable et complexe, il suffit de se plonger dans toutes ses versions papiers pour s’en convaincre. Pourquoi ne pas plus s’en inspirer. Ou bien juste prendre le temps de corriger le tir de la version de Jared Leto (qui n’était pas si atroce n’en déplaise à la meute). Mais là encore mes quelques mots s’apparentent à un éclair de bon sens dont les créateurs de cet univers cinéma se moquent. En attendant de voir le Joker prendre une nouvelle rafale de haine numérique quand ces deux projets cinéma arriveront en salles, j’imagine avec amusement les équipes de Marvel qui doivent regarder la chose en se délectant de la désorganisation de leur « principal » concurrent. Prions pour eux qu’Aquaman et Shazam soient les « wild cards » dont ils ont besoin, vu que dans le cas du clown de Gotham, il prend de plus en plus la forme d’un double boulet que Warner va encore se traîner quelque temps.

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.