Les news

Rendel, la réponse finlandaise à Marvel…

rendel-movie-trailer

Rendel, le nom n’a rien de sexy et pourtant il reste en tête. Découvert au détour d’un des coins sombres du net, ce film de superhéros finlandais m’intrigue. La date de sortie du film Rendel est pour l’instant définie dans le courant 2016 et est l’œuvre de Jesse Haaja qui porte le projet depuis ses années d’ados sur les bancs de l’école. On peut dire d’une certaine manière que le monsieur est tenace. Jusqu’à prendre de l’ampleur via le marché du film à Cannes ou Rendel a fait comme beaucoup avant lui ses premières armes avec l’outil de communication parfait qu’est le promo reel. Fort de ce premier passage par la case de l’épreuve du feu, Jesse Haaja et son Rendel ont réussi à fédérer autour du projet une grosse équipe technique et surtout accessoirement un budget.

Les premières images de Rendel qui suivent ne sont pas forcément les plus incroyables, mais il est quand même intéressant de s’éloigner des canons Hollywoodiens et l’idée même de voir un film de superhéros finlandais à quelque chose de sympathique. Le budget n’étant pas le même qu’a Hollywood, il ne faut pas s’attendre forcément à ce que ce Rendel soit dantesque. Mais quand on y réfléchit un tout petit peu, ce n’est pas le budget qui fait le succès d’un film. C’est la vision du réalisateur, son inventivité et son ambition. Peut-être que je me trompe, mais bizarrement, j’ai comme l’impression qu’à défaut d’avoir un énorme budget pour son Rendel, Jesse Haaja ne manque pas forcément d’ambition et en soi c’est déjà une bonne chose. L’avenir nous dira si cela sera suffisant pour lui permettre de se créer un nom.

Difficile de se faire un avis définitif sur la bête, mais si l’on regarde attentivement la mouvance dans laquelle se situe ce Rendel, il y a un truc intéressant. En marge des grosses productions d’Hollywood et ce au travers du monde plus en plus de jeunes réalisateurs se lance dans l’aventure du moyen-métrage ou du long. Ils ont souvent des budgets misérables, mais un sens assez certain de l’image et de la bricole. Beaucoup d’autres Sam Raimi en tête ont débuté ainsi. Je ne dis pas que Jesse Haaja sera le prochain James Cameron, mais son Rendel ne semble pas forcément pire qu’un autre film donc pourquoi pas ?

Plus d’infos: http://www.facebook.com/rendelmovie  http://www.instagram.com/rendelmovie http://www.twitter.com/rendelmovie

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply