Les news TV

Into the Badlands, retour sur le pilote

into-the-badlands-amc

Il y a des séries que l’on découvre sur des critères bizarres, dans le cas de Into the Badlands pour moi, ce fut une affiche avec Daniel Wu le héros en mode ultra badass. Au-delà de ce détail, je ne savais rien de l’histoire, de la réalisation et en gros de ce à quoi m’attendre. Avec du recul et désormais 3 épisodes dans les dents, je peux dire que ce fut une très bonne chose. Oui, Into the Badlands ne plaira pas forcément à tout le monde. C’est un poil bordélique, parfois en roue libre, souvent hyperviolent et définitivement badass. Quelle est la chose qui s’en rapproche le plus pour moi ? Si l’on enlève l’aspect sexuel et que l’on remplace l’ultra violence moderne par une ultraviolence en mode Western Kung Fu Hardcore… oui Into the Badlands est de la même trempe que Banshee. C’est certes abusé, les personnages sont des archétypes et pourtant on plonge avec un certain plaisir dans l’univers qui se dessine devant nous. Le héros ou anti-héros d’ailleurs qui mène l’histoire d’Into the Badlands a tout pour que l’on est envie de faire un bout de chemin avec lui. Il est l’équivalent d’un Han Solo ayant passé trop de temps du côté obscur, il reste un fond d’humanité en lui et il tente tant bien que mal de le faire survivre au milieu de la guerre de clans qui se met en marche autour de lui. Ur cet aspect précis, la série joue presque d’une certaine façon dans la cour d’un Games of throne et c’est assez intelligent vu qu’elle se crée une mythologie lui permettant justement de durer. Les personnages des barons sont très hauts en couleur et la première que l’on découvre « the widow » donne clairement le ton pour ce qui risque d’arriver avec le reste de la saison.

Alors qu’est ce que l’on peut détester dans cette série ? Et bien honnêtement pour l’instant pas grand-chose. Into the badlands assume clairement son côté série B gore à la sauce Kung Fu hybride. Très premier degré à première vue, elle ne se refuse pas le moindre délire et c’est ce qui en soit amuse. Maintenant reste à voir si elle sera capable de tenir le rythme pendant toute une saison. Si c’est le cas, il y a des chances qu’AMC qui diffuse le show tienne une pépite de plus dans son catalogue. Wait and see.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply