Les news

Instagram Stories vs Snapchat, quand l’escroc finit par gagner…

Instagram Stories, le nouveau jouet de Facebook et l’instrument du changement pour le moins radical de l’ADN d’instagram. Pour le meilleur ou pour le pire, cela dépend du point de vue.

Instagram Stories vs Snapchat le combat avait des faux airs de combats de gladiateurs, mais si l’on se fixe uniquement sur les chiffres qui ressortent aujourd’hui, cela tourne au jeu de massacre pour Snapchat. Oui Instagram devant le refus de Snapchat de se faire racheter a pris une décision pour le moins radical : copier la technologie et y ajouter seulement quelques changements. Une règle du jeu que l’on peut qualifier d’escroc, mais qui malheureusement porte ses fruits aujourd’hui. Désormais plus de 300 millions d’utilisateurs consultent chaque jour les Instagram Stories. Ce qui est pas loin du double des résultats de Snapchat qui plafonne en journalier a 173 millions d’utilisateurs quotidiens. Alors oui, nous ne sommes pas encore devant une destruction absolue du modèle économique de Snapchat, mais le travaille de sape de Facebook avec Instagram Stories porte ses fruits et le moins que l’on puisse dire est que le résultat est cruel à plus d’un titre. Le premier étant juste d’un point de vue humain, vu que Facebook joue juste les gros bras en copiant à la sauvage les idées de Snapchat et deux sur le côté versatile du public. En effet, la facilité avec laquelle Facebook et ses Instagram Stories ont réussi à voler le public de Snapchat a du déprimer plus d’un cadre en interne dans la compagnie d’Evan Spiegel. Une situation qui malheureusement enfonce encore un peu plus profond dans la plaie béante qui entoure l’entreprise Snapchat. Car non content de se faire mettre plus bas que terre par Facebook sur un front, il y a aussi l’échec cuisant des lunettes Spectacles et de ses invendues qui s’empilent à rajouter au tableau. Et en bout de course, Snapchat qui avait fait de ses stories un instrument équivalent à sa force de frappe marketing commence à voir son aura prendre l’eau de partout. Le public fuit sur Instagram pour combiner les deux aspects photos et vidéos. Mais avec l’apport de ces Instagram Stories (et le succès) Facebook à complètement changer l’ADN de son produit. D’un lieu où l’on pouvait découvrir du contenu qualitatif en nombre, Instagram devient lentement un nid à teenager où la vidéo n’est plus désormais que la langue numéro 1. Le succès est présent, mais l’intérêt s’efface jour après jour. Du coup, l’on peut au final se demander s’il y a vraiment un gagnant dans cette guerre Instagram vs Snapchat ? Pas vraiment sur le fond…

No Comments

Leave a Reply