Les news TV

Inhumans, le projet maudit de Marvel s’écrase en Tv…

Inhumans la nouvelle série Marvel raconte l’histoire suivante : Suite à un coup militaire orchestré par l’un des leurs, la famille royale des Inhumains se retrouve éparpillée loin de la cité d’Attilan, sur Terre, à Hawaï plus précisément. Au fil de leurs étonnantes interactions avec le monde luxuriant et l’humanité qui les entourent désormais, ils vont devoir tenter de se sauver eux-mêmes, tout en protégeant la Terre et les humains d’une immense menace.

Inhumans pour Marvel devait être comme Defenders pour Netflix un événement particulier. Le genre de ceux qui marquent un aboutissement. Pour la division cinéma, ce fut le cas avec les Avengers et dans le domaine de la télévision, cela fait plusieurs saisons qu’Agents of Shield développent la mythologie des Inhumans. Pour quel résultat ? J’ai envie de dire un bien triste pour être honnête. Le projet Inhumans était maudit dès le départ, la division cinéma de Marvel s’en débarrassant sans le moindre état d’âme et l’on finit en partie par comprendre pourquoi ? Sous sa forme actuelle, celle que l’on découvre ici dans cette nouvelle série, Inhumans avait des faux airs de planches pourris. Rien ne donne vraiment envie, que ce soit dans la mise en scène pour le moins soporifique et terriblement cheap ou encore dans le casting et les effets spéciaux. Ces deux derniers points étant encore plus dramatiques que le premier. Qui pourtant ne vole déjà pas vraiment très haut c’est pour dire…


Agents of Shield avait réussi en grande partie à détourner le problème « cheap » de The Inhumans en s’attaquant uniquement à la mythologie annexe et pas la famille royale. En créant une histoire remontant jusqu’à des temps immémoriaux et finissant même par avoir des liens étroits avec Hydra, Agents of Shield rendait ce projet Inhumans presque intéressant. Que reste-t-il de tout cela ? Une sorte de Game of Thrones du pauvre perdu en plein milieu d’Hawai. Réalisé comme un DTV de la pire époque, ce pilote de près d’1 heure 30 est interminable. Black Bolt qui est censé être charismatique et imposant trouve malheureusement en la personne d’Anson Mount, un pachiderme assez proche de Vin Diesel période Baboulinet. La magie n’opère pas une seule seconde. Qu’en est-il de Médusa ? La soi-disant reine à la puissance incroyable… et bien il suffit d’un coup sur la tête et d’une tondeuse à cheveux pour la rendre inutile… Je passe sur le cas de Lockjaw. Un bouledogue géant de 2m capable de se téléporter. L’idée sur le papier était ridicule et faite pour rendre l’ensemble kid friendly, elle rend encore pire une fois à l’écran. Finissant de faire plonger l’ensemble de la production dans un océan de ridicule dont elle ne se relève jamais. Mais ce qui finit par tuer complètement The Inhumans est que dans le fond aucun des membres du casting n’est intéressant ni attachant. Agents of Shield malgré un début très laborieux possédait et c’est d’ailleurs toujours sa force, un très bon casting. Ici, rien. Le vide, le néant.


Du coup, une fois l’interminable pilote et ses 90 minutes derrière nous, il n’est pas vraiment difficile de comprendre pourquoi la division cinéma ne voulait pas de ce projet. Il aurait représenté le risque d’investir une fortune dans un concept qui dès le départ prenait l’eau de partout. Inhumans version tv est une série tristement cheap et sans âme. Il faut toujours laisser sa chance au produit sur la longueur comme on dit. Mais avec une réalisation aussi faible, un scénario soporifique et un casting n’y croyant plus dès le démarrage, on se dit que cela sent définitivement le roussi et ce dès le démarrage. Agents of Shield à survécu à une très mauvaise première saison pour ensuite s’améliorer, est-ce qu’il en sera de même ici ? J’ai l’impression que Disney ne tentera pas l’aventure à nouveau. Wait and see. Mais une chose est certaine, Inhumans est pour l’instant totalement dispensable.

 

No Comments

Leave a Reply