Les news

Impulse, Youtube redonne une seconde chance a la saga Jumper.

Impulse, la vraie/fausse suite de la saga Jumper ne semblait pas avoir les cartouches en stock pour être la série de l’année et pourtant! En 10 épisodes, la surprise est de taille et l’addiction presque immédiate.

Impulse est une série qui à la base ne partait pas avec toutes les chances de son côté. Pourquoi ? D’une part, elle passe sur un nouveau service pas encore bien implanté dans tous les pays (Youtube Red) et de deux, elle est une presque suite (se déroulant juste dans l’univers étendu) de Jumper. Le film un peu nanardesque que l’on aime à détester mais qui dans le fond n’était vraiment pas si mal que cela. Supervisé par Steven Gould qui est lui aussi à l’origine des romans de la saga, la série Impulse sur Youtube Red se révèle donc être un mélange assez improbable. A cheval entre l’origin story digne des X-Men et le mélange entre Breaking Bad et Banshee pour l’ambiance régnant dans la ville. Youtube Red tout comme Netflix d’une certaine manière souffre moins des reglementations propres aux autres Network. La violence est parfois frontale, les thématiques en particulier celle du viol et de son impact sur les victimes sont abordés de façon cash et assez dark. Mais Impulse ne s’arrête pas là en montrant les deux facettes du problème et en dépeignant sur le coup, le point de vue de la victime comme du criminel. La balance est équilibrée entre les deux vus que l’héroine de la série s’avère tiraillé par un choc post-traumatique la faisant vaciller dans sa tête et sans arrêt de l’ombre à la lumière face à son agresseur. Est-ce que cette série est fidèle à l’esprit que l’on a pu connaître dans le film Jumper ? Oui en partie et non à la fois. La mythologie annexe se met en place, les Jumper sont toujours présents, mais la menace les poursuivant prend une autre forme quasi invisible. Sur 10 épisodes cette saison 1 se focalise principalement sur l’héroine et la découverte de son passé comme de ses pouvoirs, le tout en tentant de dealer avec le contrecoup de son agression et l’impact que cela peut avoir sur la ville où elle habite.

impulse youtube red

Impulse est en 1er lieu un drama humain où les héros/héroines adolescents qui peuplent le récit tentent de se débattre avec les drames qui les entourent. Tout comme ils tentent plus ou moins de se construire en fonction de ce que représente le danger marchant dans l’ombre des nouveaux pouvoirs de l’héroine. Impulse mélange tous les genres sans jamais se rater trop violemment. Certes, il y a un petit ventre mou en milieu de saison, mais la force de la série tient dans l’attention qu’elle porte à ses personnages. Des rôles principaux a ceux que l’on qualifiera de secondaires, chacun a son moment pour briller et exister. Construisant lentement un pont vers un développement possible pour la saison 2. La chose qui frappe si l’on compare Impulse a d’autres séries sur des networks plus aseptisé tient dans la manière très réaliste dont les différentes forces et faiblesses, doutes et angoisses des personnages sont abordés. Que cela soit autour du trauma d’une agression sexuelle, de l’approche de la vie face à sa maladie ou de questions sur une orientation sexuelle, Impulse arrive a ne jamais dépeindre son trio de héros en sombrant dans les clichés. Véridique et attachant dans les moindres détails, cela finit par rendre le dernier tiers de la saison encore plus efficace quand l’enfer s’abat sur chacun des héros. La mise en avant de la mythologie Jumper est assez fine. Il faut bien prendre en compte qu’Impulse se passe dans l’univers étendu et n’a jamais l’intention d’être une suite directe du film. Oui, Doug Liman réalise et produit, oui Steven Gould supervise, mais ce n’est rien d’autre qu’une extension, un nouveau départ en quelque sorte. Et après le faux départ du film cinéma, le fait de remettre les compteurs à zéros n’est pas une mauvaise chose. Impulse le fait de la meilleure manière qui soit. Sombre, sans pitié et avec un cliffhanger de fin de saison littéralement criminel, ce 1er pas de Youtube Red dans le domaine des séries Young Adult mais pas que est une excellente surprise. Et après Cobra Kai, c’est la 2e bonne série produite par Youtube, il va falloir les garder à l’œil.

Pour me suivre ou me contacter...

No Comments

Leave a Reply