Les news TV

House of Cards survivra t-elle sans Kevin Spacey?

House of Cards sans Kevin Spacey, ce qui semblait être une éventualité devient une certitude. La série y survivra t-elle?

House of Cards peut-il continuer sans la présence en tête d’affiche de Kevin Spacey ? Si l’on en croit les dernières nouvelles et le fait que Netflix vient tout simplement d’arrêter indéfiniment la production de la saison 6, cela commence à prendre forme. Et d’une certaine manière comment leur en vouloir. Certes, on ne me fera pas croire que la décision d’arrêter la série n’était pas dans les tuyaux bien avant le scandale. Elle n’aura fait au final qu’accélérer les choses. Et autant être honnête vu la nature des accusations envers Kevin Spacey, Netflix n’avait pas vraiment d’autres solutions. Ce qui amène donc à se poser la question de quel est l’avenir de House of Cards ? Le choix logique serait de prendre un vrai « faux » risque et recentrer complètement la série ou le potentiel spin-of sur Robin Wright. Le talent d’actrice et le charisme de cette femme surpassent de très loin l’aura de Kevin Spacey qui avec le temps n’était plus qu’un gimmick producteur de réaction gifs pour twitter ou buzzfeed dans la série. Prendre le pari de tout remettre à plat autour de Robin Wright donnerait à la série la nouvelle stature dont elle pourrait avoir besoin pour effacer rapidement le boulet médiatique qu’est devenu Kevin Spacey. Boulet qui de plus en coulisses pose un véritable souci à Netflix qui est sous contrat avec lui pour un film autour de Gore Vidal qui est encore sur les tablettes du network pour 2018. Est-ce que la chaîne travaille d’arrache pied en coulisses pour trouver la solution pour sauver la face des deux parties ? sûrement, mais dans le cas d’House of Cards Netflix va devoir trouver le plus rapidement possible une porte de sortie.

House of Cards Netflix Kevin Spacey

Et visiblement plusieurs options autres que Robin Wright sont sur la table. La plus séduisante aux yeux de Netflix serait de construire une série autour du personnage de Doug Stamper, l’homme de main dévoué de Frank Underwood. C’est un choix évident d’une certaine manière, mais qui continuerait de donner encore une fois à la série cette saveur trop masculine. Voir une femme imprimée complètement son ADN sur le show (pourquoi pas aussi bien devant qu’en coulisses avec une showrunner féminine) serait franchement salvateur pour le show. Lui permettant ainsi de rentrer dans la case du soft reboot. Une acrobatie toujours périlleuse avec les fans de la première heure, mais qui si elle est bien amenée pourrait permettre a House of Cards de survivre à cette zone de turbulences médiatiques. Netflix a construit une partie de son histoire avec House of Cards et je doute qu’ils décident au final de tuer la franchise aussi radicalement. L’avenir nous le dira, mais une chose est certaine l’époque Frank Underwood semble désormais être bel et bien révolue.

 

No Comments

Leave a Reply