Les news TV

Ghost Rider ( enfin presque) arrive dans Agents of shield.

ghost-rider-agents-of-shield

Agents of Shield est une série qui partait mal. Après une première saison sans ligne conductrice et prenant un malin plaisir à ne pas pleinement utiliser son potentiel, elle avait réussi dès la saison 2 à corriger le tir pour ne plus jamais vraiment s’arrêter et être pleinement jouissive en saison 3. Mais justement après cette dernière saison qui dealait pleinement avec une seule menace « The Inhumans », on se demandait bien où allait pouvoir aller la série. La réponse est simple, pleinement dans la mythologie Marvel et ce en frappant avec un grand boom et en laissant arriver au centre de la saison 4 un personnage mythique (enfin une de ses variations…) à savoir Ghost Rider. Oui, il ne s’agira pas de Johnny Blaze, mais de Roberto Reyes, un jeune garçon faisant tout pour assurer une vie meilleure à son frère handicapé. Cela incluant de faire des mauvais choix aussi, comme celui de s’aventurer dans un réseau de course illégale. Une décision qui changera sa vie, vu qu’il sera tué par des gangsters… et sauver par Eli, une variation du Ghost Rider. Là où les choses deviennent intéressantes dans le comics concernant le personnage et peuvent se croiser avec la mythologie d’Agents of Shield est qu’Eli/Robbie enfin le Ghost Rider finit par lutter contre Mister Hyde. Et si vous avez suivi la série, vous savez que ce personnage est déjà apparu… et qu’il s’agit du père de Daisy… Une possible indication de la tournure que prendra la saison 4 ? Mais le plus intéressant là aussi et montrant que Marvel a peut-être l’intention de faire se croiser les personnages (la rumeur veut que Ghost Rider soit dans les cartons pour Netflix avec Blade…) est que Johnny Blaze et Robbie se croisent, le premier sauvant le second quand il est révelé qu’Eli (le ghost rider de Robbie) est en fait l’âme d’un serial killer de la pire espèce ayant tué et démembré un nombre incalculable de personnes avant de tomber sous les balles de la police.

Gabriel-Luna-Robbie-Reyes-Cast-Agents-of-SHIELD

Cela laisserait à Marvel l’occasion de tâter le terrain pour l’arrivée du Ghost Rider sur petit écran avant d’envoyer la cavalerie via Netflix. L’un dans l’autre une fois de plus Agents of Shield semble devoir assumer son rôle de zone de test. Cela fait deux saisons qu’elle s’en sort très bien, réussissant même à retourner à son avantage l’idée. Avec cette saison 4 et la possible direction que prend la série, il devient évident qu’Agents of Shield dans l’ombre des productions Marvel sur Netflix assume de plus en plus son ADN. Marvel a besoin de ce show pour tester ses idées où jouer sur les extensions narratives de ce qui se passe dans ces films. Il faut prendre la chose comme un grand laboratoire à ciel ouvert. Cela partait très mal au début et au final, cela à fini par devenir awesome. Comme quoi les miracles existent…

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply