Les news

Gamer en carton épisode 01

get

Je joue de façon assez exclusive et en ce moment histoire de me changer les idées, j’épure tant bien que mal ma pile de jeux à finir. J’ai quasiment (j’en suis à 98 %) refait Uncharted 1 sur la nouvelle version ps4. Est-ce que ce remake est une tuerie ? Oui et non. Sur la forme en effet, le jeu a eu un coup de poliche et dans une moindre mesure utilise correctement les atouts de la ps4, après on ne peut nier que la chose a pris un petit coup de vieux. Qu’est ce qui sauve l’ensemble ? Le fun incroyable qui perdure. On ne se lasse pas des aventures de Nathan Drake et cinématographiquement parlant le plaisir reste quoi qu’il arrive. On ne peut malgré tout que s’agacer sur le fait que le plus gros défaut d’origine du jeu n’est pas été corrigé. Uncharted 1 est très court dans le fond, du coup les développeurs ont pris le parti de le surcharger en ennemi. Rien d’insurmontable, mais si comme moi vous débutez d’emblée dans le plus haut niveau de difficulté certains passages vous donneront envie de jeter votre manette à l’écran. Au-delà de ce détail anecdotique, ce remake d’Uncharted 1 est toujours aussi bon. Il ne me reste plus qu’a finir le 2 et le 3 en attendant la sortie du 4.

uncharted-drakes-fortune-ps3-vs

J’ai aussi fini Call of Duty : Black Ops 3. Je ne sais pas trop quoi dire sur ce jeu. Prenons les choses dans l’ordre, Call of c’est un peu le Fifa du FPS. Chaque année, un nouveau numéro arrive et l’on sait pertinemment à quoi s’attendre et pourtant on y va. Ce Call of Duty : Black Ops 3 est un pot-pourri très bizarre entre Deus Ex et Terminator à la sauce FPS, le tout mixé dans un scénario qui au fur et à mesure que l’histoire progresse ne cesse de s’enfoncer dans le WTF le plus profond. On ne peut qu’admirer l’envie de créer un univers différent et de changer un peu la donne, mais au milieu de ce surplus d’action et de démonstration de force graphique, le jeu peine à convaincre. On ne s’attache pas vraiment aux différents personnages. L’ambiance est bonne et certains passages offrent des situations très tendues, mais plus l’intrigue avance et plus le spectateur ne peut s’empêcher d’être incroyablement perplexe. On passe d’un niveau à l’autre en se disant, mais c’est marrant, il y a des bonnes idées hein… Mais ils ont oublié de les relier correctement l’une avec l’autre. Mais bon, je suis un de ces rares couillons qui s’intéressent au scénario d’un Call of Duty hein. Le gros malade.

Black-Ops-3_Specialist-Ruin

Prochaine étape Dishonored et Battlefront. Oui, je fais tout en mode Yolo gaming et roue libre. Mais bon, c’est justement la meilleure des configurations. Je suis le roi des joueurs du dimanche…

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply