Les news

Future World, James Franco fait de la SF mode année 80 cheap…

Future World, c’est James Franco qui réalise un film de sf cheap basé sur une nouvelle écrite par lui-même. Le tout pour la chine en douce…

Future World rejoint la longue liste des films présents dans la filmographie de James Franco et dont on ne comprend pas le moins du monde la raison de l’existence. Qu’est-ce que l’on peut dire sur ce film ? Strictement rien ? Il suffit de regarder le casting, James Franco qui cabotine, snoop dog qui fait du snoop dog, Milla Jovovich qui… non rien. Et Lucy Liu qui se demande ce qu’elle fout là. Bon, il devient quasi évident que tout le monde paye ses impôts. Mais quand on s’arrête un peu sur ce truc, il y a un côté presque fascinant dans ce sous Mad Max croisé avec Barbarella et Gunm. Ce Future World redéfinit la notion de cheap et quand on regarde la chose, il est quasi impossible de ne pas grincer des dents devant le résultat.

james franco future world

James Franco n’est pas un mauvais acteur, mais tout comme Bruce Willis ou Nicolas Cage, son côté prêt à tout pour l’argent facile finit par transformer sa filmographie en une sorte de champ de ruine où il est de plus en plus difficile de retrouver des belles choses. C’est un choix qu’il assume sans le moindre mal, tant mieux pour lui. Mais après The Disaster Artist qui lui avait redonné une aura un peu plus grande, il fait une rechute vers le fond du néant assez violente avec ce film. Et ce qui me fait le plus peur dans le fond est que vu la vitesse a laquelle James Franco enchaîne les films, il y a de grandes chances qu’il nous sorte bientôt encore pire. Alors en attendant de voir si j’ai raison ou pas concernant la suite de la chute de sa filmographie, voici de quoi vous payer une bonne tranche de rire avec le nouveau nanar de James Franco. Cela se nomme Future World et l’on dirait de la SF italienne des années 80… Misère…

No Comments

Leave a Reply