Les news TV

Four in The Morning, l’ovni des sitcoms made in Canada

four-in-the-morning-cbc

Four in the morning est une série qui rentre dans cette catégorie des expérimentations bizarres ayant de grandes chances de ne jamais arriver chez nous. Pas que la qualité d’ensemble de la chose soit aux abonnés absents, loin de là. Mais le genre ne plaira pas le moins du monde à une grande chaîne, au mieux une chaîne de la TNT pourrait prendre le risque de la diffuser ou Netflix, mais pas les chaînes historiques. De quoi parle Four in the morning ? De la vie de deux couples aux alentours de 4h du matin. Ce moment où la vie autour d’eux semble avoir pris fin et que la parole se lâche. Que l’on se dit tout et que l’on prend le temps d’ouvrir les vannes de sa conscience. Excessivement bavarde, Four in the morning pourra déplaire à certains qui n’y verront qu’une version Bobo intello de New Girl, mais et malgré sa courte durée, ce pilote de 20 minutes montre que l’illusion de facilité… est un piège où il ne faut pas tomber. Four in the morning se concentre uniquement sur ces 4 personnages, deux couples et scinde la narration en se recentrant sur les deux hommes et les deux femmes. Les pièces du puzzle se mettent en place assez vite et ce que l’on prenait pour une sitcom de plus montre qu’elle en a plus sous le coude que prévu. Je ne sais pas si la chose pourra durer une éternité, mais dans sa forme actuelle, cela possède un certain charme désuet ce Four in the morning. A voir.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply