TV

Flash et Supergirl, le duo parfait du petit écran?

supergirl-flash-crossover

Ce fameux crossover dont tout le monde parlait : Flash et Supergirl est une des choses les plus étranges qui soit. Le scénario n’est qu’un prétexte. Inutile de creuser très profond, il fallait un subterfuge pour réunir les deux anciens de Glee et les producteurs l’ont eu. Le fait de jouer sur le côté Multiverse en élaborant tout simplement une Earth 3 est à la fois malin et un peu dommage. Compréhensible vu que les deux héros ne sont pas sur le même channel. Mais casse-gueule de par le fait que l’on finit par un peu se perdre dans les différentes timelines. En effet par exemple, Rip Hunter dans Legends of Tomorrow fait une référence directe a Superman qui existe donc aussi dans l’univers d’Earth 1. Il devrait être différent si l’on suivait la règle mise en place ici, mais bon, ce n’est pas bien grave dans le fond. Pourquoi ? Pour la simple et bonne raison que ce fameux crossover loin de celui Flash / Arrow ou d’autres batailles de superhéros sur petit ou grand écran, n’a qu’un seul but : être léger. Encore une fois, le scénario ne sert à rien, mais Melissa Benoist et Grant Gustin s’amuse sans retenue et c’est assez communicatif. Il y a dans l’alchimie entre ces deux acteurs la chose manquante à beaucoup d’autres : la simplicité. Et cela aide grandement à faire passer le reste. Le côté goofy de Barry Allen trouve un écho assez surprenant dans la personnalité de Supergirl. Tout l’épisode (enfin une bonne partie), s’articule autour d’une simple idée… Celle qui dans le fond de notre tête nous dit que cela serait tout simplement awesome de revoir les deux ensemble dans une mini-série tant dans le fond le duo est parfait. Cela n’arrivera jamais, mais ce crossover quoi qu’il en soit remplit haut la main son cahier des charges. C’est dégoulinant de Kawai et l’on en redemande. Qu’est ce qui m’arrive ?

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply