Les news Trailers

Den of Thieves, Gerard Butler continue de creuser vers le fond de sa carrière…

Den of Thieves remplit toutes les cases du futur nanar bourrin en diable. Et comme je continue d’aimer Gerard Butler , je dis why not?

Den Of Thieves ressemble à l’œuvre bourrine d’un réalisateur ayant tout simplement trop vu de fois Heat de Michael Mann. Le tout l’amenant à prendre la décision d’en faire sa propre version. Mais en lieu de Pacino et De Niro, on se retrouve avec 50 Cent et Gerard Butler. Je ne vous cache pas que l’on ne gagne pas vraiment au change. Est-ce que le trailer à l’air insupportable ? Honnêtement non, mais je pense qu’une partie de moi-même à envie de voir ce film pour des mauvaises raisons, donc je ne suis pas un bon juge. J’aime bien Gerard Butler et sait que lorsqu’il se donne à fond dans l’action bas de plafond, il peut y avoir parfois de bonnes surprises et quand on regarde ce trailer, cela semble remplir sans mal toutes les cases. Den Of Thieves ne sera sans nul doute pas le film de l’année, il y a même pas mal de chances pour que l’on puisse d’emblée le retrouver dans la case DTV par chez nous. Ce qui ne me surprendrait pas. Les films mettant en scène des gangs de voleurs trop malins vs des policiers beaucoup trop border line sont légions. Je ne sais franchement pas ce que Den Of Thieves va pouvoir mettre de plus sur la table. Plus je regarde ce trailer et plus je me dis rien… mais comme j’aime encore et toujours (même si je le regrette à terme…) faire confiance au produit, je vais encore attendre la sortie de ce futur DTV pour critiquer dans le respect. Mais en attendant ce moment pour l’instant toujours non daté, faites-vous votre avis par vous-même avec cette bande-annonce de Den Of Thieves. Et il faut bien se dire une chose, cela ne sera jamais pire que Geostorm pour la carrière de Gerard Butler… Et d’ailleurs, on en vient à espérer qu’en 2018, Gerard Butler va enfin se reprendre et lâcher de vue son challenge de plus en plus concret consistant à égaler la carrière pour le moins fleurie en nanar de Nicolas Cage. Car pour l’instant, même s’il lui manque encore quelques trésors dans le domaine pour égaler le boss, il commence à s’en rapprocher dangereusement. Ce qui n’est pas bon signe…

No Comments

Leave a Reply