Les news TV

Dead Landes, l’excellente surprise du line-up de France 4!

dead-landes-france-4

Dead Landes est-elle la série surprise de l’année? Alors qu’une équipe de journalistes fait un reportage sur la fin des vacances à L’escapade, petit camping des Landes, un cataclysme survient : tremblement de terre, colonnes de flammes au loin, objets non identifiés tombants du ciel et apparition d’un étrange et mortel brouillard isolant totalement les survivants. Tout ça ressemble bien à la fin du monde… Michel, le patron du camping fan de karaoké, Natalia, sa femme venue de Pologne (via Internet), Agathe, gendarme surmotivée, mais sous-estimée, Clovis survivaliste pas doué pour survivre, Sam, cuistot débrouillard, mais velléitaire et le Père Cohen, prêtre de la paroisse voisine, se retrouvent donc piégés. Devant les caméras des journalistes, ils vont tenter de survivre, cohabiter et surtout comprendre ce qui leur arrive : sont-ils les derniers survivants de l’humanité ? Ce brouillard est-il naturel, surnaturel ? Et qu’y a – t-il derrière ? Les Landes n’ont jamais été aussi inquiétantes. Et aussi mortelles.

EPISODE 01

Dead Landes : avant-première

La question que l’on peut se poser après la découverte des deux premiers épisodes de Dead Landes est la suivante : Est-ce que François Descraques et François Uzan ne viennent pas potentiellement d’accoucher de la série fr de genre la plus jouissive depuis pas mal de temps. Ok, les incursions dans le genre sont tout sauf légions et du coup ils ont plus ou moins le champ libre. Mais ce qui est beau dans l’accomplissement de cette série est que Dead Landes ne se plante pas, ni n’explose en plein vol pendant le visionnage. Regroupant un casting de comédiens comiques mais pas que, la série mélange tous les genres. À la fois survival fantastique old school et comédie de l’absurde magnifiquement servie par sa troupe de comédiens, il y a assez peu de choses à jeter dans ces deux épisodes. En toute sincérité, il n’y a même d’ailleurs rien à jeter. La balance entre mystère et comédie est parfaite. Le scénario tire à balles réelles en termes de références et cela fait mouche a plus d’une reprise, montrant que le duo derrière Dead Landes connaît ses gammes. Et cela se ressent. Autre point vraiment agréable, non content d’être bien écrit, la série joue à merveille des limites d’un budget que l’on n’imagine pas forcément équivalent à celui d’une série US. Dead Landes tient pour beaucoup d’un Mist à la française. Et quand on connaît le brio de l’adaptation de Darabont, l’idée d’en voir une version plus légère sonnait comme casse-gueule. François Descraques et François Uzan montrent avec talent que ce n’est pas le cas.

EPISODE 02


Dead Landes : avant-première

France 4 avec cette série joue potentiellement à armes égales avec l’approche très particulière de la BBC quand elle s’aventure dans ce domaine. Sous de faux airs de cool attitudes, on sent que rien n’est vraiment laissé au hasard et cela ne donne qu’une envie revenir pour un tour. Les dialogues à tiroirs amenant des tonnes de références, le mystère du brouillard des Landes qui se met en place parfaitement et j’en passe… la liste des qualités entourant ces deux premiers épisodes donne à Dead Landes les couleurs d’un futur classique dans son genre. Et pour une fois que c’est français, que c’est solide et que cela tient la route sans jamais tomber dans le cheap, j’ai envie de dire Bravo. Vivement la suite. Et accessoirement tout comme ce qui avait été fait via The Walking Dead, la série s’amuse à jouer la convergence des plateformes de diffusions, ce avec une série du nom de Dead Floor qui est un spin-off de la série principale. Elle se passe en parallèle en attendant de converger avec la série centrale. Une très bonne idée. Le descriptif officiel du projet est le suivant:

Dernière soirée de l’été à l’Armagedance, une boite de nuit des Landes. Mais alors que l’after touche à sa fin, un terrifiant cataclysme survient et six jeunes fêtards se retrouvent bloqués à l’intérieur. Avec 27 bouteilles d’alcool et trois paquets de chips pour seules provisions, ils vont devoir survivre et tenter de franchir le mystérieux brouillard qui les maintient prisonniers… Leur expérience est difusée en live sur le Net par l’un deux.


Dead Floor 1×1 – After

Dead Floor est un spin-off, une série de 5 épisodes de 8 minutes conçus pour le Web et diffusé sur Studio 4. Elle constitue un vrai complément à l’histoire principale et à l’épisode 5 de Dead Landes, les deux séries convergent. On s’aperçoit alors que le petit groupe de L’Escapade n’est pas le seul à avoir survécu au cataclysme. C’est aussi une aventure parallèle avec ses propres codes de found footage : Dead Floor, utilise et détourne la forme du live sur Internet. Les deux séries peuvent se comprendre indépendamment l’une de l’autre.

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply
    Dead Floor, le spin-off web de Dead Landes...
    décembre 1, 2016 at 6:10

    […] arrivera bientôt sur France 4, mais en parallèle de la série, on pourra découvrir Dead Floor. Un spin-off fait spécialement pour le web par la même équipe de production. Là où Dead Landes dépasse les […]

  • Leave a Reply