Critiques de films Films français

[Critique] pourquoi j’ai pas mangé mon père-critique du film

maxresdefault

Il y a des films où même si l’on se dit qu’il serait possible que notre jugement soit dans le faux, une petite voix persiste à nous dire « mais non tu as raison ». Le hic est que dans un souci d’équité, on n’écoute pas cette petite voix et l’on fait alors mentir le vieil adage dû, la première intuition est toujours la bonne. Dans mon cas, cette dernière me disait suite à la découverte des différents extraits du film, de présentation avec Jamel au showeb que pourquoi j’ai pas mangé mon père n’était pas un bon film. Je le savais, mais il fallait que j’en aie le coeur sur. Le résultat est à la hauteur de mes attentes. Oui, pourquoi j’ai pas mangé mon père n’est pas bon, voire même assez mauvais et inquiétant vu le budget mis sur la table pour le film. 30 Millions est une énorme somme que Jamel n’a pas eue de mal à ramasser sur son nom, mais est-ce que pour autant, cela donne naissance à un bon film? Non.

pourquoi-jai-pas-mange-mon-pere-04

Egotrip est le mot qui vient et revient à l’esprit quand on découvre pourquoi j’ai pas mangé mon père, Jamel est en quelque sorte son pire ennemi, reposant encore et toujours en interview ou dans ses sketchs sur les mêmes gimmicks, d’une certaine façon il ne surprend plus vraiment. On sait à quoi s’attendre et la magie ne prend plus forcément. Bizarrement, je le préferais dans un film comme Angel A que tout le monde juge pourtant comme un navet. Là au moins, Jamel possédait quelqu’un pour le driver. Comme beaucoup d’acteurs disposant de « trop » d’énergie, si on ne le cadre pas, Jamel part dans tous les sens et c’est le cas ici avec pourquoi j’ai pas vmangé mon père. On peut voir le film comme un conte social…ou bien comme un terrible ego trip où le manque de recul de Jamel par rapport à son histoire et ses influences plus ou moins fines achèvent le lien avec l’oeuvre d’origine. Adapter c’est savoir trahir certes…mais il est quand même nécessaire de garder un minimum de respect pour l’oeuvre. Jamel garde les murs porteurs du roman de Roy Lewis et détruit tout le reste pour le reconstruire à sa convenance. C’est louable…encore aurait-il fallu que l’histoire se révèle solide.
Double faute d’emblée, le scénario n’est pas solide et le choix de tourner cela en 3d ne se justifie pas forcément artistiquement. Cela coute beaucoup d’argent, permet de faire parler du défi technique…bien plus que des qualités narratives du film…et c’est tout. La 3d est un piège pour l’ego dans le cinéma européen, les Américains dominent le marché, de par les budgets de productions tout comme le talent artistique et dans ces deux domaines pourquoi j’ai pas mangé mon père n’arrive pas à combattre à armes égales. L’intention est louable d’avoir voulu essayer, mais le résultat condamné à mort par l’exaspérant script du film condamne pourquoi j’ai pas mangé mon père à une agonie lente et pénible. Sentiment que partage le spectateur. Jamel vampirise le film et ne lui laisse pas la moindre soupape de liberté pour retomber sur ses pattes ou exister par lui-même.

On finit au bord de l’épuisement et de l’agacement surtout. Pourquoi j’ai mangé mon père est l’exemple même d’un système de production bizarre refusant d’investir des sommes moindres dans des projets de genres à risques, mais jetant justement l’argent par les fenêtres pour des grosses productions sans pilotes aux commandes. Est-ce que le projet et son résultat incombent seulement à l’apparente mégalomanie de Jamel? Je ne vais pas dire cela, car dans un cas comme celui-ci, le job du producteur est de reprendre la barre et de ne pas laisser le navire partir dans le mur. Ce ne fut pas le cas ici, les torts se répartissent donc d’un côté comme de l’autre. Mais cela n’enlève pas au final le triste constat suivant, Pourquoi j’ai pas mangé mon père est une superproduction dopée à l’ego, mais sans vraiment d’intentions artistique. C’est dommage et comme je le pensais depuis le début, c’est raté et malheureusement pas très utile.

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply