Critiques de films Films français

[Critique] Nos Femmes- Richard Berry- Critique du film

nos-femmes-richard-berry

Je suis un peu l’archétype du mec un peu fou, celui qui donne sa chance à tous les films. Même les plus mauvais. Ces derniers temps j’ai vu quelques mauvais films, quelques daubes comme disent les jeunes…ces films avaient souvent un point commun, c’était des comédies Fr. Alors oui, je vous entends, vous allez me dire, c’est ta faute, pourquoi tu y vas ? J’aime le goût du risque, j’ai le vertige et pour le soigner je me confronte au vide des comédies que nous pond le cinéma français. Parfois, j’ai des bonnes surprises, parfois pas du tout. Dans le cas de Nos Femmes de Richard Berry, je dois bien reconnaître que la chose rentre dans la catégorie de l’erreur de parcours. Je pense que Richard Berry comme réalisateur n’est pas mauvais du tout, loin de là même. Mais cela ne fait que rendre encore plus agaçant la vision de ce film en fait. On se demande pourquoi un tel choix de scénario aussi con alors qu’il nous avait habitué auparavant à l’envie de prendre des risques. Cette notion est complètement absente de « Nos Femmes ». Nous sommes dans ce que la comédie française a de plus mécanique, linéaire et paresseux. Mais aussi de légèrement gênant de par la façon avec laquelle, il traite le sujet de la violence conjugale. On va dire que l’on peut rire de tout…la grande phrase de notre époque. Je ne le pense pas, mais à minima pour le justifier, il aurait fallu que la chose soit bien écrite. Et c’est ici que le bateau touche un iceberg avant de commencer à couler.

Que se passerait-il si le cœur des hommes avait été un téléfilm passant sur NRJ12 ? Cela aurait eu l’aspect de « Nos Femmes ». Le film de potes où l’homme prend le devant de la scène… affiche les pires comportements et voit le scénariste justifier dans un déluge de vannes qui font mouche assez rarement. De façon très extrême, on peut faire une sorte de parallèle avec l’humour de Nos Femmes avec les vieilles comédies italiennes des années 80. Vu de nos jours ces dernières sont outrageusement racistes, bas de plafonds et fondamentalement mauvaises. Nos Femmes partagent avec ces dernières la faiblesse d’écriture et le fait d’être dans le fond mauvaise. Les rouages du film se dessinent de façon tellement massifs que l’on en est un peu gênée. Film de potes sur l’écran et dans la vie, Nos Femmes est aussi honnête sur le fond que l’était le retour des Bronzés 3e du nom. Un producteur connu, 3 vedettes qui le sont tout autant et les chaînes de tv qui cautionnent. Vous êtes comme moi, vous connaissez comment tourne la roue et que ce film terminera sa vie avec un joli paquet de spectateurs soit sur Canal en 1ere exclu ou sur TF1 ou FR2 en fin de vie. Mais dans le fond c’est à nouveau sur le cœur même du film que le bât blesse. Certes c’est une comédie…mais le traitement de l’acte en lui-même ( le meurtre…) et la pseudo comédie pataude qui en découle coince un peu. Je ne dis pas que dans les mains d’un véritable auteur à la plume brillante, il n’y aurait pas eu moyen de faire un film « saignant », mais cela n’a clairement jamais été l’objectif ici.

Les 3 acteurs font comme beaucoup d’autres avant eux et d’autres après je n’en doute pas, un coup de producteur. Une pièce à succès, il n’en faut pas plus…et la douloureuse histoire un peu proche du producteur concernant le thème de la violence conjugale avec « son » film donne à l’ensemble une saveur assez bizarre. Fondamentalement, pour Richard Berry réalisateur, c’est un véritable aveu de fainéantise qu’il fait au travers de ce film. Brillant et en partie audaciux dans le début de sa carrière de réalisateur, il met les deux pieds sur la pédale de frein pour livrer un film raté sur la forme et très maladroit sur le fond. Auteuil et Lhermitte cachetonnent. L’un comme l’autre méritent tellement mieux face aux grands acteurs qu’ils sont. On ne peut donc s’empêcher de se dire que l’envie de faire du fric facile est souvent la pire des conseillères dans une carrière, cela m’ennuie un peu de voir Auteuil se perdre dans un navet comme « Nos Femmes » . Sortie de route pas vraiment contrôlée pour le trio et assez gros malaise sur le fond par rapport au sujet du film quand on connaît le parcours judiciaire du producteur sur la violence conjugale… Nos Femmes n’a même pas le mérité d’être juste raté, c’est un film qu sonne creux et se moque finalement de son sujet et de celle qui en sont les victimes. Et du coup,il y a un je ne sais quoi d’un peu puant sur le fond qui dérange vraiment…

Retrouve Chandleyr sur Twitter ou sur Instagram: Chandleyr sur Instagram ou sur la FanPage du JDS. Abonne toi, c’est bon pour la santé.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply