Critiques de films

[Critique] Men in Black 3-Will Smith- Critique du film

Will Smith is Back! On a entendu toutes les horreurs possibles sur Men In Black 3 et sincèrement je n’étais pas le dernier à ne pas y croire. J’avais peur du syndrome un poil foutraque et paresseux niveau scénario du second volet. Autant le dire tout de suite j’avais raison, le film contient exactement les mêmes défauts que le 2e volet en termes de surprises et de rythmes. Mais il a en son sein deux atouts : Josh Brolin en agent K jeune et un final ultra touchant au regard de la saga que l’on connaît ainsi que de la relation entre J et K. Oui Men in Black 3 n’est pas du tout un grand film, est-ce pour autant que c’est un mauvais film ? Non, son plus gros défaut est de ne jamais vraiment aller au fond des choses. Le scénario est schématique et donne l’impression d’être face au travail d’un scénariste appliqué suivant à la lettre les règles dites dans le manuel Hollywoodien du scénario de Blockbuster. Alors oui pour l’effet de surprise on repassera…

Men In Black c’est avant tout (et uniquement) dirons certains le duo Will Smith/ Tommy Lee Jones. Alors quand on vous avoue d’emblée que Jones qui fait le sel et le piquant de ce buddy movie ne sera là que très peu de temps, on se met à avoir peur. Les histoires avec les retours dans le passé ainsi que des univers alternatifs ne sont jamais les plus simples à écrire et à tenir de bout en bout. Cela demande du travail et beaucoup de styles, mais surtout du temps. Chose dont la production semble avoir manqué dans ce département. Le film fourmille de très bonnes idées et pourtant bien souvent elles se trouvent mises à mal par une certaine mollesse dans la finition. L’humour tombe souvent à plat pour cause de déjà vu. La première partie du film laisse un goût assez bizarre, et ce, jusqu’à ce que Josh Brolin et son univers de 1969 arrivent. Décalé et à la fois si proche de celui qu’il imite, Brolin s’amuse comme un fou et offre une seconde jeunesse au personnage de K. La relation entre les deux se retrouve totalement modifiée en bout de course. Clôture quasi parfaite, pour une saga qui même si le parcours reste sympathique aurait pu se priver en partie de ce nouveau volet pas trop utile. Je dis cela avec des pincettes pour la simple et bonne raison que mine de rien, Will Smith reste Will Smith. L’homme capable de passer du rire aux larmes avec un aplomb assez infernal. Ce 3e volet surtout dans la dernière partie approfondit le personnage de J et lui offre une scène remplie d’une émotion véritable dans le dernier acte.

C’est sur ce point en particulier que l’on se dit que l’on aimerait voir la saga se clôturer définitivement. Car à part développer un peu plus la relation entre J et K, le film tourne un peu à vide. La faute à un vrai méchant, un scénario maitrisé et l’avalanche de déjà vu persistant. La production pourtant et surtout en 1969 ne néglige aucun détail pour plonger le spectateur dans ce monde o combien bizarre, mais la mayonnaise à parfois du mal à prendre. Symbole d’une vision poussive des blockbusters et porte-étendard des suites inutiles, ce Men In Black 3 est aussi sympathique qu’inutile.  On a au final droit à un épisode final correct qui avec plus de finitions aurait été grandiose. Jouant sur la nostalgie et l’énorme capitale sympathie de Will Smith je ne doute pas que ce dernier ( je l’espère) volet de la saga Men In Black trouvera son public. Maintenant il faut aussi assez vite croiser les doigts pour que Will Smith ou même Josh Brolin apparaissent très vite dans un film mieux écrit. Mais une chose explose à l’écran, c’est l’alchimie évidente qui passe entre eux. On en viendrait presque à vouloir les revoir très rapidement dans une autre comédie. Le duo ferait sans doute des étincelles. Pour le reste, Men In Black est un galop d’essai sympathique, mais pas indispensable pour patienter en attendant de les revoir ensemble à l’écran.

2 Comments

  • Reply
    Mr_Kia
    novembre 6, 2013 at 9:42

    Alors que dans la « mythologie » MiB mise en place dans la série animée, y a de quoi faire…

    • Reply
      Chandleyr
      novembre 6, 2013 at 3:41

      @Mr_Kia: toujours eu du mal avec cette saga dès la fin du premier en fait. Le film est trop fait pour l’argent sans fondements.

    Leave a Reply