Critiques de films

[Critique] Killer Elite- Jason Statham – Critique du film

 Pour sauver Hunter, son ancien partenaire et mentor, Danny accepte de reprendre du service et de reformer son équipe. Mais celui qui était l’un des meilleurs agents des forces spéciales va cette fois affronter sa mission la plus périlleuse. Pour réussir, il va devoir percer les secrets d’une des unités militaires les plus redoutées qui soit, le SAS britannique. De doubles jeux en trahisons, il va découvrir un complot qui menace le monde et ce pour quoi il s’est toujours battu…Ado j’aimais regarder ces films un peu dans l’esprit série B d’antan qui passait sur la 3 ou la 5. Des films qui puaient la sueur et la testostérone. Le film de genre par excellence avec le héros torturé qui fait en sorte de résoudre son dilemme personnel en massacrant des ennemies à tour de bras. Killer Elite c’est un peu la même chose, la série B d’antan qui sent la naphtaline. Porté par un trio d’acteurs loin d’être mauvais, le film divertit autant qu’il ne surprend pas une seconde. Oui paradoxe filmique, ce Killer Elite joue la carte du plaisir immédiat. C’est un choix comme un autre. En même temps devait-on vraiment attendre autre chose du film ?

Un film avec Jason Statham c’est la promesse d’action, de scène de combats en mode close combats et de morts violentes par tous les moyens lui tombant sous la main. Dans le genre ce Killer Elite remplit très bien sa feuille de route sans décevoir. Le reste pourra peut-être un peu coincé chez certains. D’emblée quand un film d’action appuie dans sa promotion qu’il est basé sur une histoire vraie un peu partout, j’ai comme un sixième sens qui se met en éveil. Est-ce que cela va forcément le dévaluer dans mon esprit critique ? Non pas une seconde, mais que cela soit inspiré d’une histoire vraie ou autre influe au final assez peu dans l’empathie que l’on aura avec ce film. Killer Elite joue sur l’esprit enrobant les films d’espionnage des années 80, il n’est pas question ici d’espions classieux à la James Bond, mais plus de brutes épaisses à la Jason Bourne. C’est dans cette approche éprouvée, mais pourtant toujours efficace que le film trouve un aspect plaisant. Mais cela aurait mérité malgré tout plus de finitions concernant l’aspect trahisons et manipulations inhérent à ce monde. En effet Killer Elite tente son possible pour se donner un aspect sérieux la plupart du temps, mais rien n’empêche vraiment que très vite, les scènes d’actions reprennent le dessus sur l’ensemble. On attend finalement plus ces dernières que le reste du développement de l’histoire.

Clive Owen en méchant se montre à ma grande surprise un adversaire assez surprenant face à Statham. Les confrontations entre les deux personnages n’ont rien à envier au genre de combats vicieux vus dans la saga Jason Bourne. On regarde l’ensemble avec l’œil du spectateur bourrin content de voir son quota de mandales dans la tête distribué avec bonheur. Robert de Niro de son côté en vieux mentor assure son quota physique, sans pour autant ne jamais dépasser autre chose que le stade de second rôle de luxe. L’ambiance poisseuse devant coller à ce genre de films est fortement respectée et c’est un plus. Sans pour autant être mémorable en quoi que ce soit, le film est loin d’être désagréable à l’image, que ce soit dans la réalisation ou le jeu des acteurs l’ensemble reste bon, c’est plus du côté du scénario que le bât blesse. Ne sachant jamais vraiment sur quel pied danser il laisse le spectateur dans un sentiment d’entre-deux assez désagréable. Pas assez pour le faire fuir, mais suffisant pour enlever à ce film le potentiel d’être autre chose qu’une sympathique série B de luxe.

Alors est-ce que le film mérite d’être vu ? Dans l’ensemble même si le scénario ne tient pas forcément la route, il faut reconnaître que le casting principal ou secondaire remplit son contrat haut la main. Le divertissement est classique, mais agréable. Le gros défaut reste qu’une fois de plus Statham fait du Statham sans vraiment surprendre. Ce n’est pas l’apport du logo histoire vrai qui changera quelque chose. Killer Elite est un sympathique divertissement, mais pas suffisamment novateur pour être mémorable. Try Again…

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply