Critiques de films

[Critique] Getaway – Courtney Solomon- Critique du film

Brent Magna est au volant d’une voiture lorsqu’un homme mystérieux lui montre une vidéo de sa femme captive. Alors qu’il communique avec lui au téléphone, l’homme demande à Brent d’exécuter ses ordres s’il veut sauver la vie de sa femme.

Il y a des films qui même pris sous l’angle de la bonne volonté sont de véritables aberrations. Parfois certaines sont intolérables, puis il arrive que d’autres soient juste totalement idiotes, ce qui atténue un peu la donne du coup. Getaway de Courtney Solomon ( Du plomb dans la tête) rentre dans cette catégorie en enfonçant la porte et en emportant le mur avec. Non content d’être mise en scène en dépit du bon sens et d’avoir un scénario cliché au possible, le film ne fait strictement aucun effort pour sortir du lot. Se terminant sur une conclusion tellement ridicule et prévisible que l’on ne peut que se taper la tête contre les murs en repensant au pourquoi du comment de son existence. Oui « Getaway » est idiot. C’est un fait, il faut faire avec, mais que pouvait-on véritablement attendre d’un film avec Selena Gomez en duo avec Ethan Hawke dans un mélange du transporteur rencontre Need for Speed a Moscou. Cela vous semble improbable, croyez moi vous êtes encore loin de ce que donne le produit final.

La présence au générique d’un producteur mythique des années 90 dans le domaine de l’action Joel Silver peut être un bon indicateur de ce qui nous attendait en terme de qualités. Ici le but n’est pas de développer les personnages, mais bel et bien de casser de la voiture et de mettre à mal les yeux de spectateur. Le film donne l’impression de n’exister que pour justifier un éventuel partenariat avec GOPRO…Oui quasiment toutes les courses poursuites du film ( et dieu sait qu’elles occupent un temps fou dans les 90 minutes du métrage…) usent et abusent de ce système jusqu’à finir par rendre totalement ridicule le procédé. On n’en peut tout simplement plus dès la 5e mise en avant du gimmick. Mais le réalisateur trop occupé a surdécouper encore plus que Michael Bay chacun de ses plans n’en a que faire. Du coup le spectateur qui dès la 15e minute aura compris le plan du grand méchant du film ( John Voight payant ses impôts…) pourra dormir tranquille. Ethan Hawke et Selena Gomez forment le duo le plus improbable du moment. Lui, car se demandant bien ce qu’il fait dans ce merdier et elle essayant d’être un poil crédible. Mais difficile de l’être quand on est souvent filmé en train de hurler vu au travers d’une caméra de sécurité fixée dans la voiture. Passons sur la dramaturgie inexistante, la mise en scène digne d’un Direct To Video et le scénario calamiteux pour essayer de trouver quelque chose à sauver, mais bien vite, on doit se rendre compte que c’est bien impossible. Ce film ne veut dès le départ pas être sauvé. Comme si doté d’une conscience, il avait lui-même compris dès le départ qu’il n’avait pas de chance de survie. Le bide au box-office US appuie un peu encore plus la chose.

Ethan Hawke est-il atteint du même mal que Nicolas Cage ? Celui d’accepter de tourner dans tout et n’importe quoi ? On peut se poser la question vu ses choix récents. Getaway est sans nul doute son plus mauvais coup cinéma de l’année. Vide de sens, bourré d’incohérences et au final à peine digne du statut de DTV, le film n’a pas grand-chose à offrir, ne serait-ce même que dans le domaine du divertissement couillon. La relation entre les personnages est trop mal construite pour que l’on s’attache et que l’on ressente la moindre crainte pendant les innombrables courses poursuite. Très vite ennuyeux, le film ne réussit jamais à redresser le cap. On s’emmerde fortement, presque autant que les acteurs, et c’est assez incroyable vu le désespoir que l’on peut lire dans les yeux de Ethan Hawke dans chaque plan où il apparaît. L’ironie du titre de Getaway est que si vous entrez dans une salle pour le voir, il va mieux falloir penser à votre « Getaway » (plan de sortie…) car vous allez en avoir besoin. Dispensable au plus haut niveau.

No Comments

Leave a Reply