Critiques de films Films américains

[Critique] Bob l”éponge-le film: un héros sort de l’eau- critique du film

bob-4-cinema-metz

Tout baigne à Bikini Bottom pour Bob l’éponge, l’éternel optimiste et ses amis: Patrick l’étoile de mer fidèle, Carlo le calamar égoïste, Sandy l’écureuil et Monsieur Krabs, le crustacé obsédé par l’argent!Cependant, tout bascule quand la recette du pâté de crabe est volée par le diabolique pirate Steak Barbare (et les mouettes qui ne le quittent jamais…) ! Pour sauver leur monde, Bob et ses amis vont unir leurs forces (avec l’aide de Plankton, l’ennemi de toujours !) et débarquer dans le nôtre ! Transformés en superhéros, ils vont apprendre à maîtriser leurs superpouvoirs, mais … ça va faire des vagues !

Bob l”éponge-le film: un héros sort de l’eau. Le titre est accrocheur quand on a un petit coup dans le nez et si l’on est fan et connaisseur de l’univers on peut se laisser aller à y croire. Malheureusement pour moi, je ne connaissais pas l’univers de Bob l’éponge et j’avoue que le film n’a pas fait grand-chose pour me donner plus envie de remédier à cette lacune. Nickelodeon Movies flairant le bon coup ( et avec raison quand on regarde les résultats au box-office) a cru bon de nous offrir ce film. Une “grande” partie de moi se dit que ce n’était pas forcément utile.Bob l”éponge-le film: un héros sort de l’eau est un gigantesque bordel qui semble parfois prendre un malin plaisir a ne pas forcément parler à autre chose qu’aux fans. Mais si l’on n’est pas dans ce petit microcosme, j’ai envie de dire que c’est à partir de ce moment que le problème devient pesant.

L’humour très particulier de la série est la marque de fabrique de cette dernière. On s’attend donc à le voir être exploité de façon intelligente, novatrice ou juste plaisante à défauts dans ce nouveau film. Des intentions nobles pour un spectateur, mais qui se heurtent a une certaine forme de je-m’en-foutisme de la part des scénaristes. Pas que Bob l”éponge-le film: un héros sort de l’eau ne possède pas de scénario…( enfin c’est ouvert à débats), mais ce qui en fait office n’est jamais assez novateur ou passionnant pour tenir la distance très longtemps. En effet le plus pénible pour un novice de l’univers est au final de ne pas vraiment comprendre grand-chose face aux personnages, leurs motivations, l’histoire du premier film. Tout est mis dans les airs sans jamais vraiment retomber de façon cohérente. Cela rend le voyage que représente ce film terriblement long par moments. Et je pèse mes mots en disant cela.

 bob-l'éponge-critique

Bob l”éponge-le film: un héros sort de l’eau est un bordel sans fin qui peine a ne pas provoquer au mieux une migraine ou au pire l’indigestion chez le spectateur. Doté d’un humour d’un autre monde, d’un scénario trop bordélique pour emporter l’adhésion, Bob l”éponge-le film: un héros sort de l’eau reste une énigme. Carton lors de sa sortie chez l’oncle Sam, le film a rempli les objectifs que l’on attendait de lui. Le public s’y retrouve, les producteurs aussi, la parfaite définition d’un bonheur dont rêve tous les banquiers d’Hollywood. Pourtant au milieu de ce petit havre de bonheur, j’avance encore comme un sdf du rire n’ayant pas eu le droit de rentrer dans l’abri soi-disant parfait qu’aurait du être Bob l”éponge-le film: un héros sort de l’eau. Le tout pour éviter la rigueur du froid. Au lieu de cela, j’ai eu le droit à une sorte de séance de waterboarding cinématographique digne d’un trip à Guantanamo. Fatigant…

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply