Critiques de films Films Européens

[Critique] A long Way Down- Pascal Chaumeil- Critique du film

À Londres, la nuit du Nouvel An, quatre personnes déçues par leur vie sont décidées à en finir et se retrouvent sur le toit du même immeuble.

Quand un Frenchy, en l’occurrence Pascal Chaumeil part réaliser un film avec un casting assez conséquent comme celui-ci ( Pierce Brosnan entre autres) on ne peut qu’être a minima intrigué. On s’attend a des grandes choses. Surtout dans mon cas, vu que le film est adapté d’un roman de Nick Hornby ( About a boy, High Fidelity). On espère des grands moments et malheureusement tout ne se passe pas forcément comme prévu. Disons-le tout de suite, non « A long Way Down » n’est pas un mauvais film. Il rentre au contraire dans cette catégorie si particulière de ces films dont la somme des défauts est sauvée par le charisme et le charme que développe le casting tout au long de l’histoire. C’est le cas ici. C’est d’ailleurs la force majeure de ce film. Pierce Brosnan, Toni Collette, Aaron Paul, Imogen Poots, voilà donc le quatuor d’acteurs porte le projet à bouts de bras du début à la fin. Et le sauvant de ses errements au final.

long-way-down-trailer

A long Way Down part d’un point de départ assez peu commun, 4 étrangers se rencontrent sur un toit à Londres le soir du Nouvel An, ils veulent se suicider pour diverses raisons, mais n’y arrivent pas. Ils vont finalement capitaliser sur cela pour rebondir et prendre un nouveau depart. Il y a dans l’amitié qui nait entre ces 4 personnages toute la force du film et c’est d’ailleurs quelque chose que Pascal Chaumeil capture assez bien, léger et drôle le film navigue d’un coup de cœur à l’autre pour ce quatuor qui se donne cœur et âmes pour mettre en place l’histoire de ces 4 bras cassés de la vie. Le mélange entre rires et drames qui ressort de ses histoires qui se croisent est au final assez subtil. C’est ce qui tient à flots le film, même si parfois on peut reprocher un manque de chair dans le développement de certaines. Pascal Chaumeil pallie de par son style de mise en scène à certains de ses défauts, le tout en duo la plupart du temps avec ses acteurs qui sans cabotiner ou en faire trop réussissent à donner vie aux dialogues parfois savoureux du film. A long Way down, n’est pas parfait pour des petits détails, mais la force que les acteurs devant la caméra et le réalisateur derrière celle-ci mettent à le faire oublier fonctionne. Ce n’est pas toujours le cas, autant le mentionner ici.

La vraie révélation du film est bien Imogen Poots, le duo qu’elle formait avec Aaron Paul dans Need For Speed ne lui donnait pas l’occasion d’être autre chose que la potiche de service. Ce n’est pas le cas ici et d’un extrême à l’autre de sa personnalité, elle trouve enfin le moyen de briller. Difficile de ne pas tomber sous le charme de ce rayon de soleil. Pascal Chaumeil aime, son actrice et cela se voit, il la bichonne et cela paye à l’écran et en termes d’adhésion à son histoire. Le fait qu’elle soit une très bonne actrice n’enlève rien non plus à l’ensemble de sa performance. Il en va de meme pour Toni Colette et Pierce Brosnan dont les deux personnages avaient tout pour les faire tomber dans le cliché. Mais c’était sans compter le talent naturel des deux acteurs, qui au-delà des apparentes limites appartenant à ses personnages s’en éloignent très vite pour justement éviter le piège. En résultent deux performances qui sur la longueur réussissent sans mal à emporter l’adhésion du public. Il n’en va malheureusement pas forcément de meme pour Aaron Paul qui écope du personnage le plus faible du film et même s’il est d’habitude très bon, la magie n’opère pas totalement.

Adapté un roman n’est jamais simple, il faut faire des concessions et Pascal Chaumeil n’échappe pas à la règle. Ceux ayant lu, le livre d’origine trouveront à redire. Perso je trouve que cela se complète…Imparfait et pourtant charmant, Pascal Chaumeil crée avec son « A long Way down » un petit paradoxe filmique. Un plaisir coupable et parfois cela fait vraiment du bien.

No Comments

Leave a Reply