Les news TV

Crisis on Earth-X, le petit miracle incroyable de la CW!

Crisis on Earth-X après seulement 2 épisodes confirme déjà tout le bien que j’attendais de ce special event. La division tv de DC n’est pas venu pour prendre le thé et c’est excellent comme résultat.

Crisis on Earth-X, l’event de la CW avait tout pour être casse-gueule. Aussi sympathique que fut le crossover géant de l’année dernière, il n’était pas vraiment mémorable sur la durée. En deux épisodes sur 4 cette année, la CW règle le problème en injectant dans la partie l’équation miracle : des nazis. En effet ici la chose est simple, les héros majeurs de chaque série Oliver Queen, Kara et d’autres… luttent tout simplement contre leurs doubles venant de la planète Earth-X, la 53e planète du multiverse, un lieu où Hitler et son armée ont gagné la guerre et transformer le monde en un lieu de désolation à la gloire du nazisme. Et le fun absolu de la chose est que cela fonctionne à merveille. Et cela confine d’ailleurs au petit miracle tant tous les éléments s’emboîtent à merveille les uns avec les autres. En effet l’idée même de mélanger les personnages de Supergirl, Arrow, Legends of Tomorrow et Flash en une histoire avait de quoi laisser pour le moins dubitatif. Et pourtant Crisis on Earth-X en adoptant un ton très comic-book ultra-décomplexé réussit à faire fonctionner la chose. D’une part cela redonne naissance à un des plus grands méchants de la série, mais montre à quel point la mythologie que CW à développer au travers de tous ses shows est définitivement solide. En faisant de Kara et Oliver Queen et Zoom les méchants de l’histoire et en mixant la chose avec les déboires sentimentaux des vrais personnages autour du mariage de Barry et Iris, Crisis on Earth-X développe une formule particulière. Continuellement en équilibre instable, la narration à coups de punchline efficace et de portes ouvertes pour la mythologie globale à venir des shows crée quelque chose qui a des airs de cadeaux de noël en Or pour les fans.

crisis on earth-x cw

I hate nazis!

Et en changeant complètement la dynamique narrative ici, CW développe la meilleure idée qui soit pour leur DCEU TV depuis longtemps. Oui, Crisis on Earth-X est à 90 % un film, un one shot de plus de 3h et quelques. Et sur ses 10 % restants qui jouent avec les timelines diverses on finit par voir naître devant nos yeux quelque chose d’assez impressionnant. En effet, une fois de plus et après les succès et prises de risques de la branche animation, c’est au tour de la branche tv de DC de s’élever au-dessus de la mêlée. Laissant la division cinéma complètement à la ramasse. Le vrai succès de la horde de shows de la CW tient dans l’empathie que l’on éprouve pour les leads. Certes, les scénarios ne sont pas toujours à la hauteur, la réalisation non plus, mais le casting aussi bien dans les 1ers que seconds rôles tient toujours à merveille la barre du navire. L’intégralité du casting de Legends of Tomorrow par exemple explose celui de la Justice League cinéma en termes de fun. Le tout sur le budget café d’une semaine. Et Crisis on Earth-X empile les uns à la suite des autres ce genre de petits miracles en capitalisant sur les connexions entre tous les héros de l’univers qui se dresse devant nous. C’est une aberration comme on en voit que trop rarement et ce qui la rend encore plus belle est qu’elle fonctionne du début à la fin. Du fun sans la moindre once de prise de tête ou de manque de respect pour son public cible. C’est calibré et diablement bon. Vivement la suite.

No Comments

Leave a Reply