Les news

[Comm] Un illustre inconnu, le buzz n’a pas d’odeur…

J’ai toujours été fan du travail des agences qui se cassent le cul pour créer quelque chose d’interactifs et passionnant impliquant le blogueur au centre d’un projet fou. Et dans ma petite carrière j’en ai vu, la plus impressionnante restant la mise en place interactive de Warner autour de l’univers Batman avec vrai faux braquage de banques avec le gang du joker et bal costumé chez Wayne enterprises. Cela reste pour moi comme le summum de la connexion intelligente entre une marque et le public blogueur résultant d’une envie naturelle de parler du produit du coup. Pas parce que l’on a le couteau sous la gorge, mais juste parce que l’on a vécu une expérience de dingue. Puis hier j’ai découvert l’envers du décor, l’opé blog faite en dépit du bon sens, la recherche de buzz a tout prix quitte a se foutre dans la ligne rouge de la légalité. Vous avez déjà commencer à entendre surement parler de l’opération autour du film #unillustreinconnu avec Mathieu kassovitz, si ce n’est pas le cas Konbini a fait un bon article synthétisant bien la face visible de l’iceberg. On va s’attarder un peu sur les coulisses.

A la différence des autres “blogueurs” victimes du canular, son déroulement chez moi est un modèle absolue de foutage de gueule en termes de gestions de campagnes. Au fil de la journée d’hier, je vois donc l’opération prendre dans ses filets des victimes successives. Je trouve le procédé limite, mais n’étant pas dans le lot, je laisse pisser en regardant d’un oeil distrait et lointain. Vers 17h00 surprise, sur la boite mail du blog, je reçois comme d’autres un mail…

Nicolas,

Aujourd’hui, un illustre inconnu a pris ta place sur Facebook.

Suite à cette expérience, j’ai un message pour toi : Clique ici

Il répondra, j’en suis sûr, à toutes tes questions

Ceci étant dans le déroulé de l’opération normalement le dernier message, le reveal de l’opération. Chose qui tombe totalement à plat, vu que je n’ai jamais reçu l’invitation de mon clone, les messages fb et tout le pre teasing. Enfin des choses logiques qui se trouvent dans le déroulé de n’importe quel opération de ce type. Un travail de cm en gros. Hors ici, visiblement l’agence Darewin  n’a pas cru nécessaire de faire la vérification des envois en amonts et se contente de balancer sans préparation le reveal de l’opération. Chose qui d’un montre le peu de sérieux pris pour la finalisation de l’opération et son suivi autour de la liste des “cibles” ( le client pathé films appréciera) et deux montre juste a quel point la cible est anecdotique a leurs yeux. Mais passons encore, les foirages cela arrive et j’en ai vu plus d’un dans des agences…

Ce qui me reste un poil en travers de la gorge et a alimenté ma colère pendant une partie de la journée d’hier est le mépris général de l’ensemble réduisant au final le blogueur a de la marchandise fournissant la matière première sans consentements a une agence qui elle même la facture a un client qui ne tique même pas. Suite a mon coup de sang autour de la découverte de l’utilisation de mes photos ( enfin pas toutes…) de mon visage, dans le cadre même à titre privé d’une opé de lancement de films; mon téléphone et ma messagerie FB comme mes DM se sont mis à sonner de façon très énergique. Le point d’échauffement pour moi concerne les photos, mon compte est en privé, les photos ne sont pas publics sauf a certaines personnes de mon entourage qui peut comprendre des gens de RP en qui j’estime avoir confiance… ( mais l’erreur est humaine visiblement…). Donc en gros quand on recherche mon nom sur Facebook en public on tombe sur des homonymes…mais jamais sur moi. Ni sur mes photos. Ce qui m’amène donc au problème suivant.

L’agence Darewin à été l’exécutant pour Pathéfilms. Faisant le boulot de CM et de storytelling. Mais n’étant pas en contact avec qui que ce soit de cette boite, il faudra m’expliquer comment ils ont eu certaines photos à part via des connaissances tiers…Dans le cas de Darewin, il m’a été fait comprendre à la limite du paternalisme et en ne me laissant pas en placer une ( quitte a hausser le ton pour couvrir ma voix) que mon compte n’était pas sécurisé et qu’aucune des photos n’avaient été volés…  je m’étonne juste avant que la page de mon faux profil disparaisse de voir des photos de moi venant d’autres personnes et certaines effectivement privé dont seules quelques personnes ont accès. Mais comme dit Darewin, c’est juste pour montrer que ton compte était mal sécurisé et que comme dans le film on peut usurper ton identité. Le hic est qu’il l’est et certaines photos ont été prises sur d’autres comptes ( montrant a minima que la personne ayant fait le boulot savait où aller chercher…)

facebook

bizarre je n’apparais pas en public…mais bon l’agence a surement raison…

Même discours chez Pathé m’assurant que rien n’a été voler mais juste pris sur des datas publics. Dans le cas de mes photos c’est faux. Cela m’amène donc du coup a m’interroger sur la pyramide de fautes Darewin est la petite main de l’histoire, l’éxecutant, Pathé validant le projet a t-il eu vent de l’origine du ratissage ou est-il victime du discours de son agence? Bonne question.Le point négatif est qu’au final le fait de voir mon image servir de matière première a une agence qui se fait payer pour vendre le concept au client et que celui-ci valide me reste un poil en travers de la gorge. Je ne reviendrais pas sur le côté paternaliste de la personne de chez Darewin venant au feu pour me calmer après ma découverte du fail.

Comme le mentionne Konbini

Dans le code pénal, voilà ce que l’on peut lire sur l’usurpation d’identité :

Le fait d’usurper l’identité d’un tiers ou de faire usage d’une ou plusieurs données de toute nature permettant de l’identifier en vue de troubler sa tranquillité ou celle d’autrui, ou de porter atteinte à son honneur ou à sa considération, est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende.

update au vol: Coup de tel de Pathé pendant la rédaction de ces lignes  et explications, « on a passer facebook en anglais et en faisant une recherche sur vous on a accès a vos photos »… je pose la question du fait que l’agence Darewin se fasse payer par le client pour utiliser du contenu pris sans consentements…oui mais le but était de vous surprendre, j’allais pas vous prévenir…ok…fin du dialogue sur un et je tiens a vous dire nicolas que je ne vous ai pas sodomisé comme je l’ai lu sur twitter.

A partir de là je pense que la messe est dite, mais j’arrête sinon on va encore me dire que je prends mal les choses…

allez salut.

Bonne chance au film.

paix sur vos familles et oublier pas de récupérer votre kharma en partant….

1 Comment

Leave a Reply