Les news

Cloverfield, le 3e volet que même le distributeur rechigne à sortir…

Follow me

Cloverfield et ce pseudo 3e volet qui dort dans les tiroirs de son distributeur depuis un an. Est-ce que cela vous inspire confiance? En ce qui me concerne pas du tout. On verra bien…

Cloverfield 1er du nom était une excellente surprise. Le genre de petit film nerveux et qui se suffisait largement à lui-même. Mais vu le succès, il a bien fallu faire en sorte de donner à manger au dieu Hollywood. Ce dieu qui désire toujours plus de suites pour remplir son compte en banque. Et c’est ainsi que l’on a vu arriver 10 Cloverfield Lane qui à la base n’était pas un script fait pour être une suite de Cloverfield. Mais JJ Abrams en escroc de talents qu’il est à changer le nom et tout le monde est tombé dans le panneau et vous savez quoi ? Il recommence pour God Particle qui est soi-disant le 3e volet du Cloverfield Universe, mais là encore est en fait un script écrit avant les faits et qui suite à des réécritures en pagaille tente de s’intégrer dans la folie Cloverfield tant bien que mal. Là où 10 Clovefield Lane était un sympathique huit-clos partant en sucette pour rien sur la fin, ce God Particle qui traîne dans les tiroirs de Paramount depuis plus d’un an n’inspire pas confiance. Et le fait que le film soit une fois de plus repoussé jusqu’en Avril 2018 chez l’oncle Sam continue de laisser sous-entendre que la chose sent le roussi. Déjà exit l’ancien titre de God Particle. Désormais le film n’a plus comme nom qu’un simple Untitled Cloverfield Movie. Second point un peu problématique avec son point de départ autour d’un groupe d’astronautes seul dans l’espace face à une situation pour le moins effrayante, on se dit que le film s’est fait déjà griller la politesse par Life. Et c’est peut-être d’ailleurs une des raisons du retard de sortie. L’histoire hollywoodienne montrant que sortir 2 films trop proches dans les thématiques en même temps ne paye jamais.

cloverfield jj abrams

Ce Untitled Cloverfield Movie se paye pourtant un beau casting : David Oyelowo, Elizabeth Debicki, Gugu Mbatha-Raw, Ziyi Zhang, Daniel Bruhl. Mais le simple fait que le scénario de ce film date d’avant même la création de celui de Cloverfield Lane me laisse croire que l’on part de nouveau vers une gentille arnaque. C’est devenu l’immense problème de ce soi-disant univers Cloverfield. Qui dans le fond ne repose sur rien de sérieux et construit avec une vraie ambition. On se contente de coller des morceaux les uns avec les autres. Le tout sous l’œil approbateur d’un service marketing et d’un producteur se disant que le tampon Cloverfield suffira. On a bien vu les limites de ce mode de pensée et la façon dont le distributeur traine anormalement des pieds pour sortir ce film ne laisse présager de rien de bon. Attendons de voir si un miracle est possible, mais en ce qui me concerne, je reste sur mon avis de départ, il n’y aurait jamais du avoir de suite à Cloverfield. Artificielle ou réelle… Mais bon Hollywood… Et accessoirement on ne m’enlevera pas de l’idée que le twist de fin de ce 3e volet sera qu’en fait tout le film ne sera qu’un prequel expliquant les origines de Cloverfield et 10 Cloverfield Lane…

via

Pour me suivre ou me contacter...
Follow me

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.