Les news

Christian Clavier est-il devenu le tonton raciste de la comédie FR?

christian clavier tonton raciste
Follow me

Christian Clavier et son Cinematic Universe sont-ils le reflet supra malaise de ce qu’est devenu notre société? On dirait un peu…

Christian Clavier est-il devenu l’incarnation parfaite du tonton raciste de notre cinéma Fr, vous savez, ce mec un peu crispant que l’on voit une fois par an sous le sapin. La simple vision de sa filmographie récente à des allures de listing complaisant de tous les maux de la société actuelle. Le hic avec le Christian Clavier que l’on connaît désormais est que là ou d’autres acteurs US ou FR avaient pris le même chemin, il le fait sans jamais trouver la distance qui pourrait donner aux spectateurs cette idée que tout cela n’est que de la comédie. Vous savez, ce petit truc fait pour vous faire réfléchir et comprendre les travers d’une société dont les mécanismes ne vous dérangent plus. Le cinéma fr via son bras armé de la comédie se veut populaire, à savoir en symbiose avec les idées du petit peuple et quand on regarde la tournure que cela prend depuis quelques années… Difficiles de cacher un malaise de plus en plus imposant. Alors non, il n’y a pas que du malaise, parfois au milieu de tout cela se cache des bonnes surprises, mais dans le cas de Christian Clavier la chose dérange.

christian clavier tonton raciste

Flottant sur l’océan du 7e art français, il porte très haut les couleurs d’une certaine idée de la comédie. D’un certain miroir pas vraiment déformant de ce que sont les discussions autour d’un café, du malaise qui s’en dégage. Et encore une fois ce qui m’ennuie le plus est que jamais, il ne cherche vraiment à rire avec le spectateur pour le pousser à voir entre les lignes une forme de malaise, non, il se place au-dessus de la mêlée. Il incarne froidement le personnage et d’une certaine manière le devient sans jamais vouloir y insuffler une seconde couche de lectures. On se retrouve donc avec des comédies flattant les basses idées de certains sur fond de rigolades franchouillardes. D’une certaine manière et c’est bien ce qui inquiétant les dernières comédies de Christian Clavier flirte de plus en plus avec ce qu’était cette vieille branche politiquement pas correcte du cinéma italien. Un cinéma qui dans son pré-carré populaire se voulait social et bienveillant mais flirtait souvent avec un racisme gênant. Loin de moi l’intention de critiquer Christian Clavier l’homme, mais avec le temps l’acteur est devenu une extension de plus en plus dérangeant de sa personne. Et le problème est qu’il semble prendre un malin plaisir à toujours continuer de pousser le curseur encore et toujours plus loin. Le succès aidant, cela ne va sûrement pas s’arrêter demain. Et c’est bien le plus triste dans l’histoire. Ce n’est pas comme si ce genre de personnage n’était pas déjà en surnombre dans la vie de tous les jours, a-t-on besoin d’en voir encore et toujours une carbone copie dans les salles obscures. Parfois juste se poser pour rire ou oublier le quotidien est une bonne chose. Dommage que comme un vampire se nourrissant de la misère sociale, Christian Clavier continue de nous recracher à la gueule tout cela. Et surtout de la manière la plus désagréable possible.

Pour me suivre ou me contacter...
Follow me

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.