Les news Sortir dans Paris Spectacles

C’est encore mieux l’après-midi, la pièce à découvrir.

Dans un hôtel proche de l’Assemblée Nationale, un célèbre député se prépare à un après-midi coquin avec une secrétaire du premier ministre au lieu d’assister à un débat parlementaire de la plus haute importance. Mais la présence de sa femme dans le même hôtel et la maladresse chronique de son assistant vont déchaîner les catastrophes et toute une série de quiproquos hilarants.

Quand on dit Théâtre de boulevard on pense à tort à des intrigues à tiroirs menant vers du vide et beaucoup de bruits pour le masquer. C’est parfois vrai, mais dans le cas de C’est encore mieux l’après-midi, il faut bien reconnaître que c’est totalement faux. Faisant fi des attentes du public, la pièce de Ray Cooney se repose sur une science du timing et de la petite phrase qui relève du génie militaire. Le tout couplé avec une appropriation parfaite de la part du casting Français jouant le texte et l’on se voit offrir un spectacle complètement furieux et totalement jouissif. La mise en scène de cette version française tout comme son casting d’ailleurs donne à la pièce de Ray Cooney un surplus d’énergie titanesque. C’est facile de courir d’un point à l’autre de la scène, c’est à la portée de n’importe qui. Le faire en ne perdant jamais l’intensité de son personnage, le fil du texte et le pouvoir de la comédie qui se dégage du récit est une autre paire de manches. C’est sur cette alchimie assez difficile à tenir sans lasser que repose le succès de cette pièce. On retient surtout de tout ce délire maitrisé la prestation hilarante de Sebastien Castro, faux benêt qui sous son apparence de Droopy découvrant la vie diffuse dans la salle un potentiel comique assez dévastateur. C’est encore mieux l’après-midi au final se construit sur un postulat de départ certes classique, la femme, le mari et l’amant… enfin dans le cas présent le tout à la puissance mille… mais de par l’énergie communicative de la troupe sur scène et la finesse du texte qui évite de tomber dans un graveleux trop facile, la chose finit par emporter l’adhésion complète du public. Difficile de résister à un spectacle dont la fraîcheur et la sincérité qui s’en dégage touche dans le mille. Un véritable petit plaisir.

Pour réserver: Lien Billetreduc

No Comments

Leave a Reply