Les news

Call of Duty par Stefano Sollima, la future surprise cinéma?

Follow me

Call of Duty va t-il rompre la malédiction des adaptations du monde du gaming vers le cinéma? On peut se poser la question, mais pour une fois, il y a un vrai bon réal aux commandes...

Call of Duty est un FPS mythique vite devenu l’équivalent du FIFA de la sulfateuse. A force d’en sortir un par an, la magie du grand spectacle est désormais équivalente a un gros McDo bien crade que l’on avale sans réfléchir. Alors oui, il est difficile de s’exciter pleinement quand le fait qu’un film et même un univers étendu autour de la saga est en préparation au cinéma. Et pourtant un léger twist arrive sur le devant de la table en la personne du réalisateur attitré au projet pour l’instant. De qui s’agit-il ? Stefano Sollima qui vient de mettre en boîte Sicario : Day of the Soldado. Passer après Denis Villeneuve semblait impensable et pourtant d’après les 1eres critiques qui commencent à fuiter, il semble avoir accompli l’impensable. Ce qui d’un coup d’un seul me pousse à retrouver un brin d’intérêt dans ce projet. Maintenant, cela n’enlève en rien le fait de regarder la chose avec un brin de bon sens. J’entends par là que la malédiction de l’adaptation des jeux vidéos au cinéma est une des plus coriaces à Hollywood.

call of duty stefano solima

Dwayne Johnson a certes connu un immense succès avec Rampage, mais le scénario restait quand même très faible. Ce qui nous amène au potentiel problème du script de Call of Duty version cinéma. Le jeu, enfin les jeux flirtent toujours avec ce côté patriotique dont les séries US ou films s’abreuvent dès que l’on parle de l’armée US. Il faut des méchants terroristes, Arabes ou Russes de préférence, du cliché, du ralenti, de la musique de Hans Zimmer et des explosions dantesques. Mais dans l’ensemble rarement de finesse. Et c’est ce qui me fait peur avec ce projet. Vont-ils prendre le risque de brosser les fans dans le sens du poil ou de s’éloigner des attentes de ces derniers pour transformer le tout en un vrai film. Avec un scénario solide, des enjeux massifs et créer la surprise ? Sicario : Day of the Soldado sera visiblement le premier palier indicateur de ce que Stefano Sollima nous réserve avec le lancement de cette franchise. Et si l’on tenait enfin le premier vrai film adapté d’un jeu vidéo. Pas une coquille vide faite pour ramasser de l’argent facile ? Wait and see…

Pour me suivre ou me contacter...
Follow me

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.