Les news

Blumhouse, le burger king de l’horreur en VOD…

blumhouse-jason-blum-logo

Y-a-t-il encore un espoir pour le studio Blumhouse?

BlumHouse et son patron (Jason Blum) avec la série des Paranormal Activity a réussi à se faire un nom dans le domaine de la production de film d’horreur. Tout le monde s’extasiant sur le fait qu’une société produisant des films pour une misère puisse en tirer des fortunes. Puis avec le temps, la magie à commencer à se dissoudre lentement, laissant Blumhouse face à ses propres erreurs. J’entends par là qu’aujourd’hui, la compagnie continue d’avoir quelques franchises qui marchent (The Purge et Paranormal Activity d’une certaine manière…), mais elle a aussi beaucoup de casseroles qu’elle évacue via la VOD. Elle a même tenté de se diversifier avec le film Jem et les hologrammes. Fait sur le même modèle économique que ces films d’horreurs. Le bide cataclysmique que cela fut a du leur couper l’envie de recommencer à jamais. Et là perdu au milieu de la production à la chaîne qui est la sienne, Blumhouse sort en Vod deux films avec un acteur de Gotham, le jeune David Mazouz. Le premier est The Darkness où il partage l’affiche avec Kevin Bacon. Une histoire somme toute classique de possession via des monstres sortant du folklore indien. Pourquoi pas, mais cela ne semble pas du tout original. Ceci expliquant peut-être la sortie en VOD du coup…

Vient ensuite un autre s’appretant à sortir en septembre prochain et qui de par son côté nanar flamboyant paraît déjà beaucoup plus amusant. Il s’agit d’Incarnate avec Aaron Eckhart. Oui, l’homme qui comme beaucoup d’autres avant lui jongle de la série B en vod au bon film sur grand écran (enfin parfois). BlumHouse avec ce Incarnate semble avoir voulu faire une sorte de version à la sauce réalité virtuelle de l’exorciste. L’idée semble complètement idiote et pourtant, les quelques images qui découlent de cette bande-annonce donnent envie tant on sent le potentiel de roue libre qui habite ce film.

Chose amusante, la production de ce film date de 2013 et cela se voit vu que David Mazouz encore lui est plus jeune que dans le premier film. Voir même aussi jeune que lors du début de la série Gotham où il joue. Incarnate a été réalisé par Brad Peyton avant qu’il ne mette en boîte son succès San Andreas avec Dwayne Johnson. Blumhouse en profite du coup pour ressortir ce film du frigo et jouer sur le succès inattendu connu par le réalisateur. Autrefois vu comme un studio révolutionnant la production de films d’horreurs, Blumhouse semble désormais n’être plus que l’ombre de sa gloire passé. Un producteur industriel de contenu qui ne sait plus vraiment comment se débarrasser de tout ce qu’il lui reste sur les bras. Le tout en attendant de trouver un angle pour repartir à zéro et se réinventer ? Qui sait ? En attendant l’avenir semble très monotone au petit pays de Blumhouse du côté de Los Angeles.

site officiel

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply