Les news

Blackface et on ne peut plus rien dire désormais…

Follow me

Blackface, le mot qui pour les blancs sonne comme un appel de phare au délire en soirée…

Blackface… tout est dans le titre et pourtant l’ignorance persiste. Et au bout d’un moment à force d’entendre et voir revenir toujours les mêmes conneries on se dit à quoi bon vouloir éduquer ? Parler ou bien même essayer de voir plus loin que la bétise crasse des argumentaires que l’on renvoie à la gueule de ceux que cela concerne en 1er lieu. Est-ce que se grimer en noir est un hommage quand on est blanc ? Non, c’est au mieux accepter de porter fièrement en étendard toute son inculture. C’est dans l’ADN de beaucoup de ne plus voir le problème, vous avez été formaté par la société pour être ainsi dès le départ, on ne peut même plus vous en vouloir dans le fond. C’est imprégné si profond en vous que vous ne voyez plus le problème. Alors un Blackface franchement, c’est rien c’est drôle. On rend hommage aux noirs que l’on admire. Bien entendu le blanc n’admire que des noirs qui sont des basketteurs, parce que c’est cool, c’est hype. Même Michael Jordan ironise souvent sur le fait que les plus gros acheteurs de ces collections de Jordan sont des petits blancs… Un peu comme beaucoup de stars qui joue la carte de l’appropriation culturelle, on sort le joker de l’hommage en disant que l’on honore un tel ou un tel. Et bien souvent on entend jamais les mêmes rois de l’hommage quand il s’agit d’honorer des vrais pionniers de la cause noirs. Toutes ces personnes qui ne faisaient pas de baskets ou de foot US ou de rap. Toutes ces personnes que la culture blanche s’évertue à ne pas voir pour X ou Y raisons. C’est plus simple de rester dans le cliché et de piocher ce qui est le plus aseptisé dans une culture. Est-ce que cela rend le Blackface pour autant acceptable ? Non, toujours pas. Et tous ceux qui en grand défenseur du « on n’a plus le droit de rien dire » mélange tout pour retourner un simple fait historique à leur avantage pervers me fatigue encore et toujours. Le seul point triste est que je sais que tout cela ne changera plus. La société est ce qu’elle est et il suffit de lire à chaque nouvelle polémique les réactions de la vieille garde et la nouvelle génération. La vieille école s’embourbant dans l’art si délicat de continuer à sucer les élites tout en gardant un œil sur son clavier sans pour autant en perdre une goutte. Et de l’autre côté, cette jeune génération qui produit d’années de formatage volontaire ou non par les médias ne voit plus le moins du monde le souci. Le Blackface est une partie du problème. Une facette d’une petite équation visant à rendre le racisme le plus sous jacent possible.

kevin hart

Le hic est que parfois la magie n’opère plus et les digues lachent faisant remonter à la surface un peu tout, l’ignorance, le racisme crasse, les petits blancs se sentant dans l’obligation de faire de l’humour racial pour faire rire ses potes a une table pendant un diner. Le blackface est un acte raciste, c’est historique et remettre cela en cause confine à l’idiotie. Mais aujourd’hui le plus triste reste encore de voir tout ce que cela charrie comme torrents de justifications. Se grimer en noir, c’est cool, c’est fun, c’est hype pour le petit blanc en manque de fun pour ses réseaux sociaux. Et comme toujours la vague blanche se déchaîne si l’on a le malheur de penser que non la peau noire n’est pas un déguisement et que si l’on veut rendre hommage a une culture il y a 20.000 autres façons de le faire. Mais cela impliquerait de comprendre que l’appropriation culturelle rampante dans certains milieux devrait finir par être dans l’obligation d’aller voir dans l’arrière-boutique. Vous savez ce lieu sombre et pas très clean où l’on range sous le tapis tout ce que l’histoire blanche ne veut pas voir concernant le peuple noir. C’est là où il y aurait de la matière à rendre hommage. C’est là où en prenant le temps d’étudier l’histoire de ces gens à qui visiblement l’on veut rendre hommage on comprendrait que le blackface n’a rien d’un hommage. Insulte rendu mainstream par le temps qui passe est malheureusement désormais plus adéquat comme dénomination qu’hommage. Avec le temps qui passe, je me rends compte que je n’ai plus la moindre tolérance envers l’ignorance. Nous vivons à une époque où la culture est à portée de mains pour tout le monde d’une manière ou d’une autre. Si l’on fait le choix de continuer à nager dans l’ignorance et se laver dans le bain du calibrage néfaste qu’opère une partie de la société sur l’esprit du plus grand nombre, j’ai envie de dire que l’on ne mérite rien d’autres que la pluie de baffes et de critiques qui finissent par s’abattrent sur soi. Mais bon c’est sûrement moi qui manque d’humour ou voit le mal partout…

Pour me suivre ou me contacter...
Follow me

1 Comment

  • Reply
    Buffy
    décembre 25, 2017 at 10:25

    Whooo.

    Autant je suis d’accord avec vous, mais certain propos a propos des “petit blanc”, qui achète les basket de leur idole noir….WAT’SSSSSSSSSSSSSSSSSSSSSS !

    Euh perso je pense que beaucoup s’en foutent de la couleur de peau de Jordan (ou Michael Jackson), il aime l’artiste AVANT tout (basketteur pour l’un, et chanteur/danseur divin pour l’autre). Sa fait aussi cliché quoi (le “petit” blanc qui veut étre noir…).

    Mais marrant que certain “doivent”, pointer du doight la couleur (ou l’origine), pour parler de leur star. Certain font sérieusement une fixette sur la couleur de peau (star et autres). C’est bizarre quand même.

    J’ai eu une bonne éducation (il me semble), et perso j’aime des artiste de toute origine ect que j’adore. Justement car c’est le talent avant tout que je regarde perso. Et sa devrait étre la 1er chose qu’on devrait voir d’abord (autre que le physique ou les origines)…

    Du coup certaine remarque me font tiquer….je peut comprendre qu’a force beaucoup ont un sentiment de ras le bol….mais c’est pas pour autant qu’il faut mélanger tout, et mettre tout le monde dans le même panier (un peux facile…) !

    C’est même dangereux, et c’est comme sa qu’on développe sans le vouloir du “petit” racisme du quotidien…

    Bref, j’ai trouver certain point bizarre….(même si je peux comprendre avec l’émotion), justement, l’émotion est pour beaucoup de connerie.

    Mais oui…sont geste était débile (et il s’en est excuser), il était ignorant, et c’était maladroit….ensuite de la a ce qu’il soit raciste….non je ne pense pas. D’autres en revanche le sont (et en général ou le proclame ou en sont fier…).

    En tout cas, j’adore vos critique ^^.

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.