Les news

[Billet d’humeur] Bis repetita…

Je lisais un article sur les blogueurs ciné et quelques détails me frappent et m’amusent. On le sait tous, ladite blogosphère est en évolution constante. Parfois pour le meilleur et souvent pour le pire. Elle mute, mais c’est assez commun, les autres sont aussi en renouvellement constant. Jusque-là rien d’incroyable. Mais ce qui ne change pas au final reste le taux de hate que l’on peut avoir les uns pour les autres dans le milieu. Oui, il y a des clans, oui, les gens se font la bise en façade et putasse dans le dos. Ma spécialité étant le ragot et les dossiers, j’avoue que dans ce milieu en particulier (comme d’autres personnes n’est propre comme un enfant de choeur sortant de la messe). La blogosphère ciné est devenue une gigantesque cour de récréation et ce que beaucoup ne se rendent pas compte est à quel point cela finit par desservir le plus grand nombre sur la longueur. Et ce manque d’unité ( oui je sais cela fait un bien grand mot…) au final servent plus les agences et par extension les distributeurs qu’autres choses. Prenons les choses de façons simples. Est-ce que vous pensez sincèrement que les agences de Rp ciné ont une grande estime de vous? Du moins via l’image infantilisante que renvoie le comportement de beaucoup? Je ne pense pas et tout comme dans un épisode de Game of Throne vous leur offrez sur un plateau une roadmap pour aller droit au but vers la caresse jouissive sur l’ego. Combien de fois avez-vous reçu les demandes de changements d’articles, de demande de pushs ou changements des trailers en contrepartie indirecte d’entrée en projos et j’en passe. Comme on dit, c’est le game? le jeu…bizarre de l’accepter aussi docilement.

Toutes ses pratiques perdurent et ne font que croître pour la simple et bonne raison que le plus grand nombre s’y plient. Désorganisée, pas forcément ambitieuse et conciliante, la blogosphère ciné Fr n’est elle pas tout simplement sa pire ennemie? Fut une époque où j’avais un doute, désormais ce n’est plus vraiment le cas. Du coup peut-on critiquer les agences de louvoyer et vous passer de l’huile sur le dos comme dans un mauvais péplum? Non pas vraiment. L’image renvoyée est assez désastreuse. Oui, la blogosphère cinéma fr à quelques exceptions est assez infantile. Je suis le premier à le déplorer et avec le temps j’ai compris que cela ne changerait pas. Que cela n’avait pas non plus forcément d’importance vu que de facto avec le temps les blogueurs ciné sont de moins en moins pris au sérieux. Je ne dis pas que le conflit est bon, je dis juste qu’à force de tendre l’échine dans l’espoir d’être sur un listing, d’avoir une citation ou d’aller à une soirée pour faire reluire son ego numérique, la blogosphère ciné fr ressemble désormais à une armée de Plv vivant. Un peu comme dans la matrice, l’ego cache la réalité, l’impression d’autonomie et de liberté est une belle illusion entretenue par une main hors cadre dirigeant le gentil blogueur dans une longue série de couloirs. Ceux allant du point A au point Z de la promo numérique d’un film. Les agences ont plus besoin de vous que vous n’avez besoin d’elle et le jour où la blogosphère ciné fr le comprendra, on en aura fini avec ces conflits sans intérêt et l’ensemble deviendra moins uniformes et plus intéressants. En attendant, je continue de manger mon pop-corn en haut de la montagne en regardant les gens s’écharper.

No Comments

Leave a Reply