Les news

Barry, le tueur à gages le plus sympathique du petit écran.

Barry, la série de Bill Hader est une petite perle d’humour noir et d’écriture fine. Combo parfait qui fonctionne a 100%

Barry de et avec Bill Hader c’est le genre de petits coups de cœur qui vous frappe avec la violence d’un ouragan. On ne s’y attend pas et l’on se fait balayer comme une petite souillon et le pire dans tout cela est que l’on en redemande. De quoi parle cette nouvelle série ? D’un tueur à gages mal dans sa peau, ancien militaire des forces spéciales revenant d’Afghanistan et qui se spécialise dans le nettoyage pour le moins express. Mais entre chaque contrat, une constante persiste, cette petite voix qui lui dit qu’il n’est pas fait que pour cela. Et c’est au travers d’un contrat où il devra abattre un aspirant acteur à Los Angeles que sa vie va changer. J’entends par là, que d’un coup en plein milieu de ce contrat pour la mafia tchétchène, il va découvrir sa vocation et peut-être même l’amour. Autant le dire immédiatement ce sont des données pour le moins incompatible avec son statut professionnel et cela va foutre le bazar dans sa vie tout comme celle de ses employeurs. Barry est un mélange pour le moins improbable d’humour, de drama léger et d’action assez vacharde. Le tout servi par un Bill Hader qui s’offre ici un rôle en or. On est jamais mieux servi que par soi-même d’ailleurs et comment ne pas tomber sous le charme de ce personnage. Barry est aussi dangereux dans son aspect tueur à gages que totalement maladroit et déconnecté des règles de la vie sociale que lorsqu’il tente d’être lui-même. Bill Hader n’est pas forcément assez connu chez nous. Il est ce visage que l’on voit souvent dans des comédies, l’acteur abonné à des seconds rôles. Son aura est plus grande chez l’oncle Sam que chez nous et c’est bien dommage qu’elle ne traverse pas mieux l’Atlantique.

barry bill hader

Pourquoi ? Peut-être pour la simple et bonne raison que tout comme Adam Sandler ou tant d’autres quand ils font l’effort de sortir de leur zone de confort, Bill Hader est brillant dans ce rôle. Personnage aux multiples facettes, mais profondément humain, il manie avec une dextérité assez effarante, les nombreuses facettes de ce Barry. Et le résultat en bout de course est là, palpable. On se laisse emporter avec un plaisir contagieux dans ce qui pourtant devrait mettre sans dessus-dessous notre sens moral. On ne peut pas être fan d’un tueur…oh wait Dexter. My bad… Et c’est vraiment là que réside toute la force de Barry. On sait sans le moindre mal que derrière le masque il y a quelque chose d’instables et potentiellement mortel comme en témoigne la séquence de fin du premier épisode. Et pourtant, force est de constater qu’à aucun moment la petite sonette d’alarme du bon sens ne retentit. Création hybride d’humanité, d’humour et de noirceur, Barry est un mélange improbable. Un accident magnifique qui nous donne envie de voir l’aventure continuer le plus longtemps possible. Une raison de plus de valider le fait que désormais c’est définitivement dans le domaine de la tv que l’on trouve les expérimentations narratives les plus drôles et innovantes. Et si l’envie vous prend d’en voir une excellente, ne cherchez plus, elle se nomme Barry.

No Comments

Leave a Reply