TV

Ballers avec Dwayne Johnson, retour sur le pilote

ballers-dwayne-johnson-hbo-trailer

Je ne savais pas forcément quoi attendre de Ballers sur HBO. Ok avec la présence en lead de Dwayne Johnson dans le rôle-titre, il était certain que j’allais en être, mais au-delà de ce fait, il ne restait pas mal d’interrogations sur la qualité du bébé. Après la découverte du pilote, il est clair que ces dernières n’existent plus. Oui, Ballers est la version footbalistique d’Entourage, cela parle autant de culn de coke, cela baise à tout va et en bonus c’est drôle. Dwayne Johnson en ancienne gloire du football reconverti désormais en agent financier s’occupant de la fortune de ses collègues athlètes est une version un poil plus idéaliste d’Ari Gold dans Entourage. On en est à un stade où, il existe encore quelque chose de bien en lui. Il ne fait pourtant pas vraiment de doute que cela va voler en éclats avec les saisons à venir ( oui j’envisage le futur…c’est une série TV avec du cul, des bagnoles et The Rock!). La galerie de personnages qui se met en place ici dans Ballers n’est pas sans rappeler en effet la dynamique des premières saisons d’Entourage. Est-ce un mal ou un bien? On tirera les conclusions d’ici à la fin de saison et après avoir vu si Ballers réussit rapidement à se détacher de ce lien de parenté. Mon avis est au final que le potentiel est là. Le charisme de Dwayne Johnson fait encore une fois effet. Dans la peau de ce manager financier pris entre deux mondes, il navigue aisément d’un extrême à l’autre. Il y a si le scénario ne part pas dans tous les sens pendant la saison suffisamment de matières pour lui permettre à termes de donner naissance à l’une de ses performances les plus aboutis tant son personnage est multifacette. Ange gardien et filou à la fois, il a tout pour plaire. Un peu comme Ballers d’ailleurs. Une très sympathique surprise.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply