Les news

Ant-Man and the Wasp plonge dans la comédie romantique…

ant man and the wasp
[podcast_subscribe id="31141"]

Ant-Man and the Wasp va faire le voyage au pays de la comédie romantique…Marvel l’avait déjà  fait pour le 1er Captain América et semble vouloir récidiver avec ce film.

Ant-Man and the Wasp est peut-être pour l’instant, le Marvel que j’attends le moins. Pas que le casting composé de Paul Rudd et Evangeline Lilly me déplaise. Loin de là même. Mais il est difficile de nier que le premier film n’était pas forcément mémorable. Après les problèmes liés au départ d’Edgard Wright du projet, Marvel avait fait ce qu’il fallait pour sauver le film, mais cette action avait fini par créer un des produits ayant ramené le moins d’argent de leur line-up. Ok, cela restait tout à fait honnête surtout si l’on prend en compte les problèmes en production, mais l’on était loin des sommets classiques. Du coup, difficile d’être en phase d’excitation maximale pour Ant-Man and the Wasp. Mais comme Marvel tente de se réinventer ces derniers temps (une obligation pour durer…), il semble que ce second volet des aventures d’Ant-Man prenne une tournure intéressante. Le 1er film était un film de cambriolage… le second serait une comédie romantique au pays des superhéros. Une approche qui continue de positionner Ant-Man sur un ciblage léger et très grand public. Pourquoi pas.

ant man and the wasp

Dans le premier volet l’alchimie entre Evangeline Lilly et Paul Rudd était palpable. Reste à voir désormais si sous la direction de Peyton Reed qui est plutôt un réalisateur de comédie que de gros films d’action (The Break-Up) cela suffira à donner au film un nouveau look. Même si l’idée de la comédie romantique peut sembler casse-gueule, il faut rappeler que dans certains cas, cela peut marcher très bien avec le monde des superhéros. Marvel ayant plus ou moins déjà fait l’expérience avec le 1er Captain América. Joe Johnston en amenant l’histoire vers cette route avait donné à son film une aura particulière. Aucun doute que du fait de son positionnement historique dans le présent, la donne sera différente avec Ant-Man and the Wasp, mais cela montre que Marvel bien que changeant les cartes reste en terrain connu.

ant man and the wasp
Maintenant la vraie question est de savoir si l’alchimie entre Paul Rudd et Evangeline Lilly sera assez forte pour faire tenir le film. La nouvelle vague de films Marvel, que ce soit Thor Ragnarok, Black Panther… montre la volonté du studio d’élargir sa palette de styles. Une décision assez judicieuse leur permettant de voir plus loin que le terrain déjà conquit. Et quand on voit les résultats pour le moins surprenant de Thor Ragnarok qui en termes d’histoire et de style tentait des délires assez énormes (et peu courant chez Marvel), on se dit que Ant-Man and the Wasp à toutes ses chances. Le MCU manque d’une love story assez solide. À part Steeve Rogers et Peggy Carter, le sujet n’a jamais été la priorité de Marvel. Mais ici avec les personnages de Paul Rudd et Evangeline Lilly dans ce film, le studio touche à l’histoire d’un des couples les plus solides du MCU. L’obligation de ne pas se rater est donc bien présente. Croisons les doigts pour le résultat. Ant-Man and the Wasp aura au casting Paul Rudd (Scott Lang), Evangeline Lily (Hope Van Dyne), Michelle Pfeiffer (Janet Van Dyne), Michael Douglas (Hank Pym), Hannah-John Kamen (Ghost) et Lawrence Fishburne (Doctor Bill Foster).

via

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.