TV

American Horror story renaît de ses cendres pour sa saison 6

american-horror-story-season-6-teasers2

American Horror Story n’a jamais été ma série favorite. La 1ere saison avait réussi à surprendre son monde en tenant la route avec un style plutôt glauque et un scénario ne prenant pas trop l’eau. Mais par la suite, la catastrophe avait fini par être complète. Du coup à l’aube de la saison 6, je n’avais plus le moindre espoir concernant cette série. Il était impensable que le show puisse retrouver l’étincelle de ses débuts. J’avais tort. Ce 1er épisode la saison 6 d’American Horror Story est définitivement ce que la série à fait de plus glauque depuis le début de la saga anthologique. Changeant quelque peu la donne, la série se construit sur la base d’un faux documentaire où les héros de l’histoire viennent commenter la reconstitution de ce fait divers. Un processus un peu déstabilisant au début, mais qui passe assez vite. On se demande du coup si cela tiendra sur la longueur vu que l’on sait qui survit en partie… mais là n’est pas forcément la question vu que toute la force de ce 1er épisode tient dans son atmosphère. Un mélange malsain entre la maison du diable, Blair Witch et Delivrance. L’intégralité du casting est composée des habitués de la série, c’est une constante dans cette galaxie tv en fait. Et la magie fonctionne. La force de ce 1er épisode est de prendre son temps et de se recentrer majoritairement sur 3 personnages pris dans les griffes d’une situation qui les dépassent. On ne voit absolument pas où se dirige la saison, mais le moins que l’on puisse dire est que pour son retour, cette nouvelle saison démarre magnifiquement bien. Le tout de la façon la plus glauque possible. C’est déjà bien plus que je n’en attendais. Vivement la suite. Le seul point qui peut faire peur est d’attendre ce fameux point de rupture arrivant toujours dans les diverses saisons d’American Horror Story, celui où la narration explose littéralement en vol. L’équipe de scénaristes semble avoir appris des erreurs du passé pour l’instant. Prions pour que cela continue.

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply