Critiques de films Films américains Les news

Action ou vérité, Blumhouse essaye de nous faire peur…

Action ou vérité est un de ces films d’horreur basique fait pour les ados comme on en voit désormais beaucoup trop. La magie ne fonctionne plus et c’est le cas ici.

Action ou vérité la dernière production du studio Blumhouse mérite-t-elle que vous lui consacriez du temps de cerveau disponible ? C’est le genre de questions qui va ouvrir un débat sans fin. Une sorte de boîte de pandore du jugement qui en laissera plus d’un sur le carreau pendant que d’autres pop-corn en mains trouveront la chose incroyable. La vérité est au milieu… Malheureusement pour moi j’en n’ai jamais du trouver ce centre me permettant de rester tolérant. Action ou vérité est vendue comme un Destination Finale de plus. Et c’est l’attrape-couillon dirons-nous. Pourquoi ? Peut-être pour la simple et bonne raison que c’est tout sauf cela. La saga Destination Finale à cela de bien qu’elle a su avec le temps surmonter la bêtise répétitive de son statut. Tentant encore et toujours de créer des morts pour le moins inventives. L’histoire était secondaire presque et le public conscient de ce qu’il allait voir n’avait pas le moindre problème avec la chose. L’idée était de voir ces clichés sur pattes peuplant le scénario mourir de la manière la plus atroce possible. Action ou vérité reprend ce point de départ… et se perd en route en oubliant le point majeur pouvant l’aider à exister : le second degré ! Je n’ai rien contre un film d’horreur ultra-tendu et sadique… mais dans le cas présent ce n’est jamais le cas. À mi-chemin entre un épisode d’un teen-soap de la CW et un thriller du dimanche, Action ou vérité enchaîne les poncifs avec précision quasi diabolique. C’est génant sur ce point certes, mais cela atteint un point de non-retour quand le vrai cœur du récit n’est pas traité avec le sérieux qu’il mérite. De quoi suis-je en train de parler ? Des morts des personnages bien entendu !

action ou vérité critique

À force de tout mélanger souvent sans le moindre bon sens ou tempo, Action ou vérité crée un terrain narratif que l’on parcoure en poussant une longue et intense série de soupirs. Il va falloir oublier d’emblée toutes notions d’inventivités dans les morts des personnages. Elles sont banales au possible. Ce qui dans ce genre de films est précisément une faute de goûts assez impardonnables. Mais pire encore en mélangeant des moments de dramas et une sorte de simili surcouche thriller le film donne la désagréable impression de ne jamais savoir ce qu’il veut être. Et vu que le spectateur tente tant bien que mal de surnager dans cette marée noire que représente le scénario, il devient difficile de se prendre au jeu. On finit au contraire par se laisser couler dans le délicat et douillet nuage de l’ennui qui nous entoure assez vite. Le problème de nos jours avec les films d’horreurs est qu’il n’y a pas de juste milieu. Il y a ceux qui se révèlent hardcore ou retors et explorant des thématiques adultes et les autres. Des produits faits pour les teens, de la junk-food filmique dont le seul but est de ramener de l’argent facile pour financer les premiers. L’arnaque est classique et je n’ai rien contre, c’est le jeu… mais à force on finit par avoir une certaine lassitude devant le manque de passion qui se dégage de ces films. Action ou vérité en est un exemple de plus. Une écriture foutrarque, une réalisation en pilote automatique et peu de choses permettant de sauver l’ensemble du naufrage. À part peut-être ces quelques dernières minutes du film se terminant sur une note de sadisme assez pervers. Le genre de celle que l’on aurait voulu voir tout du long du film… et non pas dans les 2 dernières minutes.

action ou vérité critique

Action ou vérité du coup n’est jamais effrayant, ni intense, ni vraiment drôle ou quoi que ce soit d’ailleurs. Il n’y a rien (au-delà du twist final) qui ne soit pas prévisible dans ce récit. Et quand on se retrouve face à quelque chose d’aussi vide en termes d’émotions, cela devient compliqué de se dire que l’on n’a pas perdu son temps. Alors oui, les fans de séries TV retrouveront des visages connus dans ce récit et cela fera peut-être passer la pilule chez certains on ne sait jamais. Est-ce que cela sera pour autant suffisant ? Je ne pense pas. Action ou vérité est un coup marketing bien pensé, calibré pour faire un hold-up rapide et un bénéfice sans le moindre effort. Et vous savez quoi ? A priori, ce fut le cas. Malheureusement, c’est aussi le genre de films dont on se souvient à peine 24h après l’avoir vu. C’est la douce mélodie du vide, elle vous enveloppe et finit par ne plus laisser de traces. Un peu comme Action ou vérité en fait. Du coup à vous de voir si l’envie vous tente d’aller voir ce film. C’est pas comme s’il y avait plus intense et intéressant dans le même genre en VOD ou sur Netflix. C’est vous qui voyez…

Pour me suivre ou me contacter...

No Comments

Leave a Reply