Critiques de films Films Européens

Absolutely Anything- Terry Jones- Critique du film

absolutely-anything-simon-pegg

Neil Clarke, un enseignant désenchanté, amoureux de sa voisine du dessous qui sait à peine qu’il existe, se voit attribuer par un conseil extraterrestre le pouvoir de faire absolument tout ce qui lui passe par la tête. Neil l’ignore mais la manière dont il va se servir de ce nouveau pouvoir va dicter le destin de l’humanité. Un seul faux pas de sa part et les extraterrestres anéantiront la planète Terre.

Si l’on désire faire un résumé très rapide d’ Absolutely Anything, il est possible de dire que ce film n’est rien d’autre qu’un remake anglais de Bruce tout puissant avec Jim Carrey. Sauf qu’ici ce dernier est devenu Simon Pegg. Ce ne sera pas totalement faux, mais cela serait passer à côté de pas mal d’autres choses. L’approche de l’humour est peut-être un poil moins balourde et c’est ce qui sépare un peu Absolutely Anything de son lien de parenté avec Bruce tout puissant. Mais la vraie force du film tient dans un fait au final un peu triste. Le rôle de Robin Williams…qui ici double la voix du chien de Simon Pegg. La disparition de l’acteur il y a un an donne à ce film une tonalité quelque peu différente de ce que l’on s’attendait à trouver. Oui, Absolutely Anything n’est pas forcément le film le plus original de l’année, c’est un fait, mais la bonhommie qui se dégage de ce film est en partie contagieuse sur certains aspects.

absolutely-anything-simon-pegg01

Oscillant entre comédie romantique et comédie tout court, Absolutely Anything doit son équilibre au duo si particulier que forme Smon Pegg et Robin Williams. Les deux hommes développent ici toute la palette du talent qui est le leur. Le timing comique de l’un trouvant une béquille parfaite dans la performance de l’autre. Au-delà de ce duo, certains se demanderont ce qu’ Absolutely Anything offre d’autre. Pas toujours grand-chose c’est vrai. Mais est-ce que pour autant on passe un véritable mauvais moment ? Non, L’esprit Monty Python qui englobe le film du début à la fin aide à faire passer la pilule…enfin du moins peut-être pas toujours sur le final qui en comparaison des deux premiers actes a des allures de finissage à la va-vite. C’est un peu triste vu qu’avec un peu plus d’attention, le film aurait pu à mon avis gagner quelques étoiles de plus auprès des spectateurs. En l’état actuelle, Absolutely Anything est un divertissement très classique, pas honteux du tout, ni vraiment mémorable. Dommage. Un film pour se divertir après une longue journée histoire de passer à la suivante l’esprit plus léger…

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply