Les news

48 Hours, le remake/reboot sera pour les frères Safdie…

Follow me

48 Hours est un trésor du passé et définitivement un de ceux que l’on veut voir rester propre. Mais cela Hollywood s’en fout.

48 Hours est un classique de Walter Hill. Je comprends très bien la folie du remake qui sévit depuis toujours à Hollywood. Mais une fois de plus je ne peux m’empêcher de poser la question… est-ce que l’on à vraiment besoin d’un remake de ce film ? Sachant que l’original aussi bien au niveau de la réalisation que du casting est parfait comme il est. Walter Hill dans sa façon d’aborder l’action et la violence est un maitre du genre, certes un maître de la vieille école, mais un maestro quoi qu’il arrive. Et voir Hollywood repasser le film en production sans quelqu’un avec son aura aux commandes du navire me laisse un peu dubitatif. Qui se lance dans l’aventure ? Benny and Josh Safdie, les réalisateurs de Good Time avec Robert Pattinson héritent du projet et en toute sincérité, ce n’est pas eux que je voyais là-dedans. En 1982, lors de sa sortie, le film amenait sur tous les fronts un vent de fraîcheur. La comédie d’action ou le buddy movie n’avait pas encore atteint son point de saturation comme aujourd’hui. Et à ce moment 48 Hours était un pari sur l’avenir et un solide de surcroît vu qu’il engendra une suite toujours avec le même duo. Mais voilà… Désormais les temps changent et quoi que l’on disent ou pensent, il faut reconnaître que l’on a fini par se lasser plus ou moins de ce genre si particulier. Est-ce que Benny and Josh Safdie y amèneront quelque chose de nouveau ? Passer après Walter Hill a quelque chose de fou… D’insensé et dans le fond de ma tête, je ne les vois pas du tout comme étant taillé pour l’aventure. L’un dans l’autre, je n’arrive pas à voir quoi que ce soit de bon dans l’idée de rebooter le buddy movie originel dans les mains de 2 réalisateurs clairement pas fait pour ce genre de films. Le tout en s’entêtant à continuer de faire un genre de films dont le public a fini par arriver au stade de la saturation ultime. Les mystères Hollywoodiens que le simple mortel que je suis peine à comprendre…

via

Pour me suivre ou me contacter...
Follow me

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.