Les news TV

Time after Time, relecture en série du mythe Hg Wells

Time after Time n’était pas forcément le concept de série le plus simple à mettre en place. D’une part, l’idée de Jack l’éventreur affrontant Hg Wells pouvait sembler daté, mais s’ajoutait en plus à cela le fait qu’une autre série « Timeless » joue sur les mêmes codes. Est-ce que pour autant la chose explose en plein vol ? Aussi stupide que soit Time after Time à plus d’un titre, il faut bien reconnaître que ce pilote remplit tout à fait son contrat dans le domaine du divertissement. Loin de se borner uniquement à un simple affrontement entre ces deux monstres sacrés, Time after Time revisite d’une manière débridée l’histoire d’Hg Wells et ce parcours le menant vers la création de ces différents grands romans. Et comme le montre le trailer en bas d’article, ces derniers vont avoir un impact direct dans la mise en place du récit pour le reste de la saison. S’inscrivant dans un mystère bien plus grand que ne le laisse penser ces deux premiers épisodes. D’ailleurs ces derniers n’ont en quelque sorte que pour but de faire une large étape de présentation des personnages. Le tout en s’appuyant largement sur l’opposition entre le personnage de Hg Wells et celui de Jack L’éventreur. Deux amis que tout désormais oppose. La subtilité du moins si l’on peut employer ce mot est que visiblement le personnage de Jack l’éventreur est encore à un stade où le trouble habite son esprit. Marchant dans l’ombre de Timeless qui elle aussi s’aventure d’une époque à l’autre, la série Time after Time va avoir un challenge non négligeable en face d’elle. Celui de trouver une identité propre. Si l’on se réfère uniquement à ce pilote pour l’instant, c’est en bonne voie. La plus grande force de ces deux premiers épisodes tient dans le rythme plus rapide que Timeless et surtout que d’emblée les personnages principaux d’un point de vue mythologique sont plus forts. Timeless a ce problème de légèrement tourner en rond malgré la taille du terrain de jeu offert aux scénaristes. En utilisant l’histoire d’Hg Wells et ses différents romans comme base pour les scénarios à venir, il va sans dire que dans l’inconscient collectif, Time after Time finit par d’emblée avoir un avantage stratégique. Reste maintenant à savoir s’il va réussir à le conserver tout du long de la saison et faire en sorte de le faire fructifier. C’est tout le mystère. Mais en attendant, Time after Time reste un divertissement des plus sympathiques…

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply